Connect with us

Guinée : Après son séjour en Indonésie, Alpha Condé au Tchad

Publié

Le

Guinée : Alpha Condé au Tchad – Le chef de l’État Guinéen, le Président Alpha Condé, a quitté  Jakarta, la capitale indonésienne le samedi 06 Août 2016 pour rallier Paris, le temps d’une courte escale. C’est le dimanche 07 Août 2016 que le Président Alpha Condé, à quitter la capitale française à destination du Tchad pour participer à l’investiture de son homologue Idriss Deby.

Pour accueillir les nombreuses délégations attendues, le gouvernement a sorti les gros moyens : le Grand Hôtel qui compte plus de 200 chambres, et l’hôtel Hilton (250 chambres, une suite présidentielle et une suite royale notamment), ainsi que les 60 villas de la Cité de l’Union africaine. C’est au Grand Hôtel qui comporte un auditorium de 1.200 places, que le président réélu devra prêter serment devant les membres du Conseil constitutionnel.

Un manifestant tué à N’Djamena avant l’investiture du président

Un jeune Tchadien a été tué par balle dimanche 07 Août 2016 dans l’après-midi alors qu’il manifestait à N’Djamena à l’appel de l’opposition contre le régime du président Idriss Deby Itno, qui doit être investi ce lundi pour un cinquième mandat.

Une trentaine de délégations sont attendues à N’Djaména pour l’investiture

Parmi elles, le Président Alpha Condé et une quinzaine de chefs d’Etat et de gouvernement : le Rwandais Paul Kagamé, le Soudanais Omar Hassan El-Béchir, le Nigérien Mamadou Issoufou, l’Ougandais Yoweri Museveni, le Nigérian Muhammadu Buhari, le Mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, l’Egyptien Abdel Fatah Al-Sissi, l’Equato-Guinéen Obiang Nguéma Mbasogo, le Malien Ibrahim Boubakar Keita, le Burkinabè Roch Christian Kaboré, le Centrafricain Faustin-Archange Touadéra, le Béninois Patrice Talon, ainsi que le Premier Ministre Ethiopien Hailemariam Desalegn.

Le Sénégal sera représenté par son chef du gouvernement Mohammed Dionne, la France par son ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, les Etats-Unis par son secrétaire d’Etat adjoint aux Affaires africaines par intérim David Boris Whaton, et la Chine par son ministre de la Justice, Mme Wu Aiying.

La réélection du chef de l’Etat contestée

Le chef de file de l’opposition a lui fait état d’un mort ayant succombé à ses blessures en fin de journée après « des tirs à balles réelles des forces de l’ordre » pour disperser les manifestants.

Comme la veille, où un meeting avait été dispersé par la police anti-émeute, l’opposition avait décidé de maintenir sa « marche pacifique » pour contester la réélection du chef de l’Etat, malgré l’interdiction décrétée par le pouvoir. Idriss Deby Itno, réélu en avril dès le premier tour avec près de 60% des voix, tient son pays d’une main de fer depuis son arrivée au pouvoir par la force en 1990.

Au pouvoir depuis 1990, le président Déby Itno, 64 ans, entamera ce lundi 8 Août 2016 un nouveau mandat de cinq ans. Le 10 avril dernier, il a remporté la présidentielle, contestée par l’opposition.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.