Connect with us

Dramane Condé : « Kouroussa n’a point bénéficié de la répartition des ressources du pays »

Publié

Le

Située à 580  kilomètres au nord de Conakry, la préfecture de Kouroussa est confrontée à un manque criard d’infrastructures. Pour en savoir plus, notre reporter a rencontré le premier responsable  de la Préfecture. Dans cet entretient, Dramane Condé  revient sur le constat qu’il a fait lors de sa toute première tournée de prise de contact, de l’évolution des chantiers du 57ème anniversaire de l’indépendance de notre pays, l’organisation prochaine d’un forum sur le développement économique et social de Kouroussa et de son désaccord avec le commandant de la gendarmerie.

On vous accuse d’avoir injurié le commandant de la gendarmerie lors d’une réunion que vous avez convoqué le 3 juillet dernier. Votre version des faits ?

Dramane Condé : Cela n’est pas une réalité. Je sais quand même comment fonctionne une administration. Même chez moi, dans ma famille je ne me comporte pas comme cela envers mes enfants. Je vous laisse la latitude d’appeler le commandant et je sais qu’il vous dira la vérité. Je sais qu’il ya des gens qui cherchent du sensationnel partout. C’est faux cette information diffusée par un certain site internet.

Après votre prise de fonction à la tête de la préfecture de Kouroussa, quels ont été vos priorités ?

Ma priorité après ma prise de fonction en janvier 2013, c’était d’abord de faire l’état des lieux dans les différents domaines. C’est-à-dire chercher à savoir ce que vit la population dans les villes, villages et hameaux. Bref savoir les difficultés aux quelles sont confrontés nos compatriotes à Kouroussa.

Sur décision du Chef de l’Etat, la région de Kankan abritera  les festivités du 57ème anniversaire de l’indépendance de notre pays. Comment évoluent les chantiers à Kouroussa à quelques mois de la fête ?

Par rapport au chantier du 57ème anniversaire, nous nous en réjouissons à plus d’un titre. A cette occasion, beaucoup de chantiers sont ouverts et avancent très bien sur financement du budget national de développement (BND). C’est le cas notamment de la résidence du Préfet, le bureau de la préfecture, le bloc administratif, une nouvelle gare routière, un centre culturel, le siège de la police et  celui de la gendarmerie. Un total de 9 chantiers en cours d’exécution pour le grand bonheur des populations. Il faut souligner que Kouroussa n’a point bénéficié de la répartition des ressources du pays depuis 1958 en dépit des efforts du PACV et autres. Cette initiative du Chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé de célébrer les festivités de l’indépendance de façon tournante est vivement salué par les populations.

Quelles sont les difficultés aux quelles vous êtes confronté dans l’exercice de vos fonctions ?

Des difficultés, il y en toujours. Comme je l’ai dit plus haut, il y a des conflits sociaux par endroit. Mais nous nous battons pour que la paix l’entente et la compréhension mutuelle règnent dans la cité. Sur le plan du  fonctionnement, les sectoriels n’ont pas toujours ce qui leur faut pour répondre aux attentes sans oublier le manque d’infrastructures scolaire, sanitaire, sportif, agricole et l’entretient des pistes rurales. Mais en dépit de tout, la priorité des priorités c’est avant tout la culture de la paix et la quiétude sociale.

C’est pour quoi je demande à tous les citoyens de Kouroussa de se rendre massivement au vote lors des prochaines élections dans la paix, la sérénité et le calme. Il ne s’agit pas de s’enrôler et de retirer sa carte d’électeur, mais le jour ‘’J’’ il faut participer au choix du premier magistrat du pays, c’est un acte citoyen.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.