Connect with us

Guinée : Début du ramadan sur fond de cherté des prix

Publié

Le

CONAKRY – Les fidèles musulmans de Guinée vont entamer le mois de ramadan, qui constitue le jeûne musulman, à partir du lundi 6 juin 2016, et ce pour 30 jours, dans un environnement marqué par la hausse des prix des denrées de première nécessité, a-t-on constaté sur place.

Cela ne surprend guère certains observateurs, qui s’attendent à voir les prix en hausse, à chaque fois que la période ramadan se dessine. Cette année ne semble pas faire exception, ce malgré l’appel lancé par le gouvernement guinéen en faveur d’un approvisionnement des marchés en denrée de manière abondante, et des prix abordables, durant le ramadan.

C’est le ministre du Commerce Marc Yombouno, qui a piloté ces rencontres de sensibilisation, qui ont regroupé la semaine dernière plusieurs opérateurs économiques.

Le double des taxes d’importation qui serait pratiqué par le gouvernement guinéen

Pour ce qui est des prix pratiqués sur les marchés de la capitale, celui du riz, denrée de base se vend au sac de 50 kilogrammes à 190 000 francs guinéens soit 19 euros. Ce coût concerne la qualité importée d’Asie. Quant au riz étuvé, prisé par certains ménages nantis, le sac de 50 kilogrammes a atteint la barre des 300 000 francs guinéens, soit 30 euros.

Le sucre aussi enregistre une nette hausse avec le sac de 50 kilogrammes qui connaît un bond passant de 280 000 francs guinéens à 350 000 francs guinéens, soit près de 35 euros. Certains opérateurs économiques justifient cette montée des prix par la montée des prix au niveau du cordon douanier, où c’est désormais le double des taxes d’importation qui serait pratiqué par le gouvernement guinéen.

Une décision visant à renflouer les caisses de l’Etat, qui en auraient besoin, après l’épidémie d’Ebola qui a coûté la vie à des gens et ravagé l’économie du pays.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.