Connect with us

 Guinée : Dix-huit mois d’emprisonnement requis contre Oustaz Taibou Bah

Publié

Le

Le procès d’Oustaz Taibou et sa femme se poursuit au tribunal de première instance de Mafanco. Vendredi 7 mars 2017, le procureur de la République a requis 18 mois contre Oustaz Taibou accusé, avec sa femme, d’escroquerie sur la personne de Thierno Nouhou Diallo, cambiste.

Selon les avocats de la partie civile, le chroniqueur islamique, Oustaz Taibou « a monté de toute pièce une entreprise fictive pour escroquer Thierno Nouhou ».

 «Vous devez, madame la présidente, condamner ce couple à la hauteur de leur forfaiture pour qu’il n’y ait plus de victime dans le pays », a ajouté Me Alsény Aissata Diallo.

Plus loin, il explique qu’Oustaz Taibou et son épouse, Hassatou Baldé, ont signé les documents attestant qu’ils doivent de l’argent à Thierno Nouhou.  C’est pourquoi il a demandé à la présidente du tribunal de condamner le couple à payer les six milliards GNF. 

« Oustaz Taibou Bah est coauteur d’escroquerie et non complice », a indiqué le procureur de la République, avant de demander au tribunal de condamner le chroniqueur islamique à 18 mois d’emprisonnement dont 12 mois avec sursis et au paiement de 500 mille GNF par le couple.

 Prenant la parole, l’avocat défendant les intérêts d’Oustaz Taibou et son épouse, Me Moussa Diallo, réplique : « On atteste jamais avoir escroqué quelqu’un. Mes clients ont attesté devoir à Nouhou. Les actes signés sont des reconnaissances de dettes. C’est un prêt à intérêt. Il n’y a pas escroquerie parce qu’il n’y a pas eu usage de fausse identité pour prendre l’argent avec le plaignant. Donc le délit d’escroquerie n’est pas établi. Il n’y a donc aucune connotation pénale. Je vous prie donc de renvoyer le ministère public et les accusés à mieux se pourvoir.» 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.