Connect with us

Guinée : Les élections locales auront lieu en février 2017 et la CENI sera reformée

Publié

Le

Le dialogue politique tend vers sa fin. Jeudi 6 octobre 2016, la mouvance et l’opposition sont tombés d’accord sur les deux sujets qui restaient à débattre.

L’organisation des élections communales et communautaires et la réforme de la CENI sont les deux points débattus jeudi à Conakry entre les acteurs du dialogue. Un accord a été trouvé à ces deux niveaux.

Concernant les élections, ils se sont convenus de les organiser en février 2017.

 « En ce qui concerne les élections communales et communautaires, les parties sont d’accord de repousser ces élections au courant février 2017 à la demande de l’opposition.  Au courant de cette session budgétaire de l’Assemblée nationale, nous allons faire le toilettage du code électoral pour l’adapter à la nouvelle vision pour qu’en février on fasse les élections conformément au nouveau code électoral qui sera révisé par l’Assemblée », a déclaré Amadou Damaro Camara.

Et comment se fera l’élection des chefs de quartiers et des districts ? Damaro Camara explique : «Les chefs de quartiers seront désignés proportionnellement aux scores des listes électorales dans les quartiers. Par exemple, si l’UFDG est majoritaire à Ratoma, mais à Taouyah  le RPG est majoritaire. Dans le quartier de Taouyah, le RPG désignera le conseil du quartier parce qu’il y serait venu majoritaire. A Dar-es-Salam ou à Wanindara où l’UFDG est majoritaire, l’UFDG désignera le conseil du quartier proportionnellement selon son score. C’est serait aussi le résultat d’une élection au lieu que ce soit une nomination. »

S’agissant de la réforme de la CENI, les parties sont d’accord de la réformer.

 « En ce qui concerne la CENI, les parties au dialogue invitent l’Assemblée nationale, conformément à l’accord du 20 août 2015, a procéder à la révision de la Loi L016 portant composition, organisation  et fonctionnement de la CENI. Les parties conviennent que la révision de la loi doit permettre la mise en place d’une CENI plus technique pour une meilleure gestion du processus électoral. La proposition de loi introduite par l’opposition à l’Assemblée nationale pourra servir de base de discussion en vue de l’adoption d’une loi lors de la session des lois d’avril 2017 », peut-on lire dans un document rédigé par les acteurs du dialogue.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.