Connect with us

Guinée : la surprise d’Ousmane Gaoual

Publié

Le

Ousmane Gaoual Diallo a obtenu une liberté provisoire après 72 heures passées en garde à vue. A l’assemblée générale de son parti du samedi 6 août 2016, il s’est dit surpris.

En face de nombreux militants de son parti, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le député uninominal de Gaoual a remercié tous ceux qui ont « défendu le Droit » pendant ses jours passés en garde à vue.

« Je n’oublie les adversaires politiques de bonne foi. Des députés de la mouvance, des députés de l’UFR, des partis amis, des indépendants comme Mohamed Camara, des journalistes indépendants libres, non pas les journalistes alimentaires, ont pris la parole pour dire le Droit », a-t-il déclaré.

Puis, il affirme qu’eux et lui ont quelque chose en commun : «Je remercie tous ces gens, parce qu’ensemble nous avons quelque chose en commun. Nous avons envie de faire de notre pays, un pays de Droit. Je sais qu’au-delà de mes mots, il n’y avait pas que la défense d’un homme, mais la lutte pour que des principes partagés règnent dans notre pays. »

Et ce qui l’a surpris ensuite, c’est d’entendre des cadres et des députés  du RPG Arc-en-ciel s’exprimer en dénonçant « la persécution » dont il est en train de subir : « J’ai été très surpris d’entendre certaines voix, et il faut le souligner, parce que ce n’est pas souvent que des voix dissidentes s’expriment au RPG au nom des valeurs communes, les valeurs de la République. Il faut les remercier et les encourager, parce que si des gens comme ça s’exprimaient, il n’y aurait pas eu des événements. Il faut qu’ils osent sortir, prendre la parole pour défendre les valeurs de la République, défendre la Guinée, nos institutions, notre Constitution. Nous avons cela en commun et nous devons tous unir nos forces pour que cette Guinée là à laquelle nous rêvons voie le jour. »

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.