Connect with us

Cheick Sako : « Pourquoi le député Ousmane Gaoual est poursuivi… »

Publié

Le

 

CONAKRY- C’est en toute exclusivité que le Ministre d’Etat guinéen chargé de la justice s’est confié à notre rédaction sur le dossier judiciaire du député de l’UFDG Ousmane Gaoual Diallo. Depuis la France où il est en séjour depuis quelques jours, le Ministre d’Etat Cheick Sako a rappelé que « nul n’est au dessus de la loi ! Fut-il un député ou un Ministre » a rappelé le Ministre guinéen chargé de la justice.

L’élu de la circonscription électorale de Gaoual est accusé par un opérateur économique guinéen d’injures, de coups et blessures. Depuis quelques jours, Ousmane Gaoual reste injoignable. Sa famille politique, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, dénonce un « acharnement » contre son député à Gaoual.

« Il ne s’agit point d’un acharnement. Il s’agit d’un cas de flagrant délit, et dans de pareils cas, l’immunité tombe tout de suite. Nul n’étant au dessus de la loi, Monsieur Ousmane Gaoual Diallo doit répondre de ses actes devant la justice. Il doit donc venir s’expliquer » soutient Le Garde des sceaux guinéen qui précise qu’il n’a nullement été question d’une quelconque violation de la loi par les magistrats.

Du côté du Groupe Parlementaire des Libéraux-Démocrates dont Ousmane Gaoual est membre, on dénonce un acharnement à cause de son engagement politique et de sa virulence à l’endroit du pouvoir du Président Alpha Condé.

« Toute la procédure en la matière a été respectée. Le Bureau de l’Assemblée Nationale a été officiellement saisi pour ce qui est des charges qui pèsent contre le député Ousmane Gaoual Diallo. Je m’inscris également en faux contre ceux qui affirment que la victime (Diouldé Diallo, Ndlr) n’a pas déposé une plainte. C’est sur la base la plainte de la victime que le parquet agit » précise le Ministre d’Etat Maître Cheick Sako.

L’appel du Ministre Cheick Sako à l’endroit de l’UFDG…

Pour le Ministre d’Etat Cheick Sako, il est important que chaque citoyen œuvre pour le rayonnement de la justice. C’est pourquoi, dira t-il, « Je compte sur les différents responsables de l’UFDG pour amener Monsieur Ousmane Gaoual Diallo à se présenter devant les juges. Nous sommes dans un Etat de droit, ce qui signifie que chaque citoyen a des droits, mais aussi des devoirs » a lancé le garde des sceaux guinéen.

« Dans le cas de figure, même si le plaignant désiste, l’action publique contre Monsieur Gaoual va continuer » précise le Ministre d’Etat Maître Cheick Sako.

Source : Africaguinee 

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.