Connect with us

Guinée: Dr Abdourahamane Diallo de la Santé lance la campagne de vaccination contre la rougeole

Publié

Le

Le gouvernement guinéen, avec l’appui de ses partenaires, a mobilisé près de 3.500.000 doses de vaccin contre la rougeole et procédé à la vaccination des enfants de la préfecture de Nzérékoré qui était jusque-là l’épicentre de cette épidémie. Des dispositions ont été prises également pour le traitement gratuit des enfants malades de la rougeole dans certaines formations sanitaires du pays, notamment Conakry présentée commet la seconde zone la plus touchée par cette épidémie après Nzérékoré.

D’où l’impérieuse nécessité d’initier une campagne de vaccination, unique moyen efficace pour freiner la progression de l’épidémie. Celle-ci a officiellement été lancée ce jeudi 6 avril à la mairie de Ratoma. C’était à la faveur d’une cérémonie qui a regroupé plusieurs couches sociales du pays.

Ladite campagne qui a débuté ce 7 avril, se poursuivra jusqu’au 15 du mois courant dans les centres de santé et autres points de vaccination aménagés à cet effet dans les quartiers  et secteurs. Elle est totalement gratuite et touche un peu plus d’un million d’enfants âgés de 6 mois à 10 ans quel que soit leur statut vaccinal. Par ce travail, le ministère de la Santé entend apporter aux enfants une dose supplémentaire de vaccin contre la rougeole afin de renforcer leur système immunitaire.

Dans son speech de circonstance, le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Abdourahame Diallo a dressé la statistique d’évolution de l’épidémie en ces termes :

« A ce jour, 4254 cas de rougeole ont été notifiés dans 30 préfectures de la Guinée. La ville de Conakry en a enregistré 1590, soit 37% du total des cas », a-t-il fait noter avant de demander aux familles, mères et autres chefs de ménages des 5 communes de Conakry d’accepter que leurs enfants, neveux et nièces, petit-fils et petites-filles soient vaccinés contre la rougeole.

« Je lance un appel pressant aux agents vaccinateurs, aux mobilisateurs sociaux, aux superviseurs et à tous les acteurs impliqués dans la lutte contre la maladie de faire preuve de responsabilité et d’engagement en vue de conférer à cette campagne une parfaite réussite », a poursuivi Dr Diallo.

L’opportunité a été mise à profit pour que le ministre interpelle aussi les responsables des districts sanitaires à mettre tout en œuvre pour la relance effective de la vaccination de routine à tous les niveaux, gage certain de la réduction de la morbidité et de la mortalité chez les enfants de moins de 5 ans.

Il a par la suite loué les efforts de l’ensemble des partenaires pour leur soutien et leur disponibilité à accompagner le gouvernement de la Guinée dans cette phase de relance de son système sanitaire durement éprouvé par l’épidémie de la maladie à virus Ebola. « La vaccination est un droit pour les enfants et un devoir pour le personnel de la santé et pour les parents ». C’est sur ces mots que le ministre a déclaré officiellement lancée la campagne de vaccination contre la rougeole dans les 5 communes de Conakry.

Selon les spécialistes, la rougeole est une maladie très contagieuse causée par un virus qui touche surtout les enfants et se transmet de personne en personne par l’intermédiaire des gouttelettes émises par le malade. Elle est caractérisée par la fièvre, l’éruption cutanée, une conjonctivite, un rhu et une toux qui en restent les principaux symptômes.

Par Madiba

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.