Connect with us

Guinée: Les avocats de l’UFDG accusent le pouvoir d’avoir dicté sa volonté au juge de Dixinn

Publié

Le

Guinée: Le collectif des avocats de l’Union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG) étaient face à la presse ce lundi 6 mars 2017. Ils ont rejeté la décision du tribunal de Dixinn qui rétablit Bah Oury dans ses droits. Ils soutiennent que cet acte du tribunal contribue à ternir l’image de la justice guinéenne.

Les avocats de l’UFDG se disent déçus de la décision du tribunal de première instance de Dixinn tombée le 3 mars, annulant l’exclusion de Bah Oury. Me Salifou Béavogui, un de ces avocats est revenu sur les points du règlement intérieur, violés, dit-il, par Bah Oury: « M. Bah Oury a créé des structures parallèles au parti à l’étranger. Il a tenu des propos injurieux à l’endroit des militants et responsables du parti. Il s’est encore permis de tenir des propos diffamatoires à l’encontre du président ainsi que des membres de la direction du parti… »

Cette décision du tribunal est une « bizarrerie jurisprudentielle« , martèlent ces avocats. Me Salifou Béavogui rappelle que les faits qui ont été reprochés à Mamadou Barry sont les mêmes qui étaient reprochés à Bah Oury: « Comment peut-on comprendre qu’au sein d’un même tribunal, la présidente de ce tribunal constate que la sanction infligée à Mamadou Barry est conforme aux statuts et règlement intérieur du parti et qu’au sein du même tribunal, un juge constate que la sanction infligée à Bah Oury n’est pas conforme aux statuts. C’est une justice de deux poids deux mesures… »

Me Alsény Aissata Diallo accuse l’exécutif d’être derrière cette décision judiciaire. Il persiste et signe qu’il n’est pas question que Bah Oury revienne à l’UFDG: « Cette décision a été dictée par l’exécutif. Pourquoi ne pas laisser les juges libres et indépendants apprécier souverainement les dossiers qui leur sont soumis ? Pourquoi leur dicter des décisions. Mais ce qui reste clair, c’est que si on peut penser pouvoir ressusciter un mort, on peut alors penser au retour de M. Bah Oury à l’UFDG … »

Ces avocats ont déjà saisi Cour d’appel de Conakry pour demander que soit invalidée cette décision du tribunal de Dixinn. Et là aussi ça ne marche pas pour eux, ils feront face à la Cour suprême.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.