PolitiqueElections communales et communautaires : La CENI fait le point des préparatifs

Elections communales et communautaires : La CENI fait le point des préparatifs
Elections communales et communautaires : La CENI fait le point des préparatifs
Elections communales et communautaires : La CENI fait le point des préparatifs

Le président de la CENI était face à la presse ce mercredi 06 décembre 2017 pour faire le point sur les préparatifs des élections communales, communautaires et locales. Me Salif KEBE a apporté des explications sur les dispositions mises en place pour la réussite de ces échéances électorales prévues le 04 février 2018.

D’abord, techniquement, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) est prête pour le déroulement de ces élections, d’après Me SALIF KEBE. Ceci se fait remarquer par la mise en place de plusieurs cellules bien équipées qui travaillent actuellement à Conakry et à l’intérieur du pays. A cela, il faut ajouter les séries de formation organisées pour la circonstance.

‘’Vu qu’il n’y a pas eu de révision de liste électorale, mais la nouvelle loi électorale, le code des collectivités locales, ont fait de nouvelles exigences que nous étions obligés de respecter. Ces exigences voudraient que personne ne soit à plus de 5 km de son bureau de vote pour les zones rurales et à plus de 2 km en ville. Il fallait faire en sorte aussi que chaque bureau de vote ne contienne que 600 électeurs au lieu de 1000 dans l’ancien code. Ces ajustements nous ont causéé un certain nombre de travaux qui sont en train d’être finalisés’’, a expliqué le président de l’institution.

Me Salif KEBE a rassuré que son institution est « un peu en avance par rapport au chronogramme’’ et qu’au niveau du budget qui émane de l’Etat, il n’y a pas d’inquiétude à se faire.

‘’Nous avons mis en place la cellule technique de suivi du processus électoral. A ce niveau, tout ce que nous décidons, nous partageons avec l’ensemble des parties prenantes. Nous discutons techniquement et politiquement de la faisabilité sur le terrain’’,a-t-il ajouté.

En outre, il y a une commission financière chargée de déterminer la caution à verser pour les candidatures et à déterminer le barème supérieur pour les campagnes électorales. 8 millions est le montant de cautionnement pour les communes urbaines et 3 millions pour les communes rurales. Ces montants sont ’’raisonnables’’, dit Me Kébé.

‘’Nous avons fait en sorte que les démembrements soient regroupés en commissions. La commission qui recevra et validera les candidatures a reçu une formation et on leur a donné des matériels didactiques, les kits, pour ne pas qu’ils se trompent. Pour renforcer la transparence, nous les avons dotés d’informaticiens et de juristes pour des questions d’interprétation et des questions de saisie des noms et autres’’, a-t-il détaillé.

A travers un décret, le Président de la République a confirmé la date du 04 février 2018 pour ces élections locales. Déjà, ce mercredi 06 décembre est la date accordée aux candidats pour le dépôt de leurs candidatures. Elle s’étendra jusqu’au 20 décembre 2017.

Dansa CAMARA DC

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com