Connect with us

Guinée : Le ministre Albert Damantang décline son plan d’action 2017 aux députés

Publié

Le

Guinée: Le ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail, Albert Damantang Camara, a présenté la politique sectorielle de son département aux députés. C’était le 30 novembre 2016.

Albert Damantang Camara, a, au cours de son intervention, expliqué qu’en 2017, son département s’accentuera entre autres, sur le renforcement de l’adéquation formation-emploi ; l’amélioration de l’accès à la formation professionnelle et technique ; le renforcement des capacités humaines, institutionnelles, organisationnelles et la dynamisation du partenariat dans une dynamique d’amélioration de l’insertion des diplômés.

« Au cours de la session budgétaire 2017, a-t-il poursuivi, l’accent sera mis sur des actions qui garantiront un cadre soutenable des dispositifs de formation technique et professionnelle harmonisés en lien avec notre lettre de mission adressée par le Premier ministre. Ces actions constituent d’abord à améliorer l’accès et l’équité aux formations professionnelles et techniques ; diversifier l’offre de formation technique et professionnelle en lien avec les besoins du marché de l’emploi et du travail, moderniser la gouvernance administrative, institutionnelle et pédagogique de l’enseignement technique et de la formation professionnelle ; veiller à l’application de la législation du travail et de toutes les lois sociales en Guinée et mettre en œuvre une politique dynamique de création d’emplois. »

Parmi ces actions, il y a des priorités. Devant les députés, le ministre Damantang a indiqué que son département mènera en 2017 des actions prioritaires, dont la construction et l’équipement des écoles régionales des arts et métiers ; la poursuite des travaux de rénovation et d’extension des institutions de formation professionnelle et technique (Centres de formation professionnelle-CFP- de Bordeaux à Kankan, de Ratoma, de Lambandji) et la sécurisation des sites notamment des écoles normales d’instituteurs, Sonfonia Lac ; la construction de la direction nationale du travail et des lois sociales, la construction du siège de l’inspection générale du travail.

Il a promis aussi de s’impliquer dans la vulgarisation du code du travail dans les 7 régions administratives du pays.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.