Connect with us

Guinée – Prix Hadiatou Sow du Journalisme : Deux trophées sur quatre décrochés

Publié

Le

Les résultats de la 4ème du concours dénommé ‘’Prix Hadiatou Sow’’ du Journalisme ont été proclamés ce mercredi 5 octobre 2016 à Conakry. Neuf candidatures sur dix ont été retenues et 2 ont remporté. L’Alliance Femme et Média, organisatrice de ce concours entend promouvoir les femmes de medias et un journalisme professionnel. Cinq millions de francs guinéens ont été remis à chaque gagnante.       

Le prix ‘’Hadiatou Sow du Journalisme’’ vise à valoriser les reportages des femmes journalistes et à militer pour leur accession à des postes de responsabilité dans les rédactions. Monique Curtis, présidente de l’Alliance femme et médias estime que les femmes sont souvent  reléguées au second plan. Elle a affirmé que le terrain est loin d’être gagné par les femmes : ‘’Beaucoup de personnes pensent que des progrès ont été accomplis dans la présence des femmes au niveau dans les médias mais le stéréotype féminin continue à prendre de l’ampleur tant pour les actrices des médias que pour les contenus que nous consommons chaque jour. Le poste de rédacteur en chef se décline très peu au féminin. Sur cinq télévisions privées, 25 radios privées, il n’y a qu’une seule rédactrice en chef et sur plus de 250 types de journaux et de sites, aucune rédactrice en chef et aucune directrice de publication…’’  

Albert Damantang Camara, porte-parole du gouvernement, a salué cette initiative et a invité les femmes journalistes à faire preuve de professionnalisme : «Nous vous félicitons et encourageons. Je souhaite que cette association disparaisse un jour et qu’elle soit juste une association femmes compétentes et professionnelles au même pied que les autres associations, qu’elle soit spécialisée dans les domaines économique, social, culturel et scientifique. Parce que là vous aurez dépassé le stade de plaidoyer pour le stade des actions. Je tiens à vous demander de continuer à apprendre… »

Les thèmes de cette année sont Ebola, Evolution des institutions constitutionnelles et Nutrition. Neuf journalistes de tous médias confondus ont postulé. Seulement Hadiatou Barry de la RTG et Seriane Théa du site kaloumpresse.com ont remporté ‘’le prix Hadiatou Sow 2016’’. Aminata Sangaré, porte-parole du jury a délibéré les résultats : «Le jury a retenu deux sur neuf candidates. La gagnante presse en ligne a obtenu 4,6 points sur 5 et la gagnante T.V     4,5 sur 5… »

Les lauréates de ce prix ont laissé éclater leur joie. Seriane Théa a remercié les organisatrices : ‘’Merci aux organisatrices pour cette belle initiative et mon patron pour l’appui et les sages conseils’’. Quant à Hadiatou Barry, elle a adressé sa reconnaissance à la RTG : ‘’Je suis très fière car pour moi c’est un combat gagné. Je ne saurai jamais arriver sans le soutien et le support des reporters de la RTG et l’ensemble de toute la rédaction. Donc ce prix est pour la RTG …’’

Les lauréates Hadiatou Barry et Sériane, respectivement de la RTG et de kaloumpresse.com

                                       Les lauréates Hadiatou Barry et Sériane, respectivement de la RTG et de kaloumpresse.com

Alimou Sow, le responsable de la communication de l’Union européenne était présent à cette cérémonie, il a apprécié cette initiative. Il a cependant déploré le faible taux de candidates et de lauréates : ‘’ Je me réjouis de l’organisation d’un tel évènement car cela permet de propulser le journalisme féminin vers le haut. Il est juste à constater que le nombre de candidates qui s’est présenté par rapport au nombre de femmes et filles journalistes qui existent en Guinée est très petit. On aurait souhaité qu’il y ait plus de candidates pour qu’on ait plus de lauréates. Il doit y avoir une communication plus large de la part des organisatrices …’’ 

Monique Curtis, présidente de l’alliance femme et médias a déploré la nonchalance des rédactions qui refusent d’encourager les journalistes à postuler. Elle a néanmoins promis de se battre pour qu’il y ait désormais plus de candidates : ‘’Il est à reconnaitre qu’il y’a une certaine nonchalance  de la part des rédactions guinéennes à se mettre dans la concurrence. Et l’autre problème est que nous faisons du journalisme factuel, et pour le prix ‘’Hadiatou Sow’’ il faut faire des enquêtes. Donc j’invite mes consœurs à faire mieux. Mais si c’est un problème de communication, l’année prochaine nous ferons mieux…’’

L’alliance femme et médias prévoit de primer les techniciennes de radio et télévision l’année prochaine. Chaque gagnante a empoché cinq millions de francs guinéens. 

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.