Connect with us

Mamou – Le véhicule d’Abé Sylla tue deux personnes, blesse certains et il refuse de payer les soins

Publié

Le

« Abe Sylla nous a promis de s’occuper des blessés dont ma femme. Mais, vous voyez, depuis que nous sommes venus à l’hôpital ici, ils ne sont venus nous rendre visite et n’ont payé  les frais médicaux. Chaque jour, nous devons payer 50 000 francs guinéens à l’hôpital pour les frais de lit, sans parler des frais d’ordonnance. », a notamment dit le père de la défunte et mari d’une des blessés hospitalisée suite à l’accident du 2 octobre à Mamou.

Comme on le sait, un accident de la circulation avait endeuillé des familles le 2 octobre, au moment du retour. Bilan : deux morts et des blessés.

Selon les autorités de Mamou et les parents des victimes, c’est le véhicule du leader de la NGR, Ibrahima Abé Sylla, qui a accidenté les victimes.

Rencontré après cet accident, par l’envoyé spécial de Guineematin.com à Mamou, le gouverneur, Amadou Oury Diallo, avait confirmé la mauvaise nouvelle provoquée par le véhicule de monsieur Abé Sylla. Mais, le gouverneur de Mamou avait aussitôt ajouté que le leader politique a pris toutes les dispositions concernant les soins médicaux des blessés qui sont évacués à l’hôpital sino-guinéen.
Mais, rencontrées dans l’après-midi de ce lundi 05 octobre de 2015 à l’hôpital sino-guinéen par un de nos reporters, les victimes se plaignent plutôt d’être abandonnées.

« Abe Sylla nous a promis de s’occuper des blessés dont ma femme. Mais, vous voyez, depuis que nous sommes à l’hôpital ici, ils ne sont pas venus nous rendre visite, ni payer nos frais médicaux. Chaque jour, nous devons payer 50 000 francs à l’hôpital pour la location de lit, sans parler des frais d’ordonnance. À l’heure où je vous parle, tout notre argent est fini et vous voyez dans qu’elle état se trouve mon épouse ? ».

Pour sa part, monsieur Amadou Labo Barry, le père de Ibrahima, la seconde victime qui a été fracturé à la jambe droite, il se dit très frustré de l’attitude du leader politique : « s’il ne vient pas, nous allons chercher un autre moyen de nous faire entendre ».

Source: Guineematin

*Le titre est de la rédaction

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.