Connect with us

Guinée : Chantal Colle attaque Lansana Kouyaté, Sydia Touré et Cellou Dalein

Publié

Le

 

Guinée-Conakry : La PDG de la société Alo-Guinée, Dr Chantal Colle, après plusieurs mois de « silence volontaire », était l’invitée le week-end dernier d’une émission de radio au cours de laquelle elle a expliqué son analyse sur le processus électoral en cours, les candidats en lice etc…

C’est aucours d’une émission de la radio « Chérie fm » que Chantal Colle a fait son come back sur la place publique, abordant ainsi le scrutin présidentiel du 11 octobre prochain, les chances des candidats en lice, le rôle de la communauté internationale, de la société civile, des médias etc…

Abordant les chances des candidats en lice, Chantal Colle accuse déjà le candidat du PEDN, Lansana Kouyaté d’avoir «volé » un homme d’affaires du nom d’El Abdallah alors qu’il était premier ministre en 2007.

« Lansana Kouyaté est l’homme qui expulse une femme parce qu’elle dénonce ses abus en conférence de presse. Cette femme, c’est bien moi. La police, la Justice l’ont obéit. Seuls qui sont restés avec leurs armes, ce sont les journalistes » affirme-t-elle.

«J’avais simplement dénoncé qu’il prétendait au peuple de Guinée que les avions qu’il utilisait, étaient mis à sa disposition par ses amis. Ce qui est faux…Cela devait être comptabilisé dans les dépenses de l’Etat. Lansana Kouyaté a dépensé plus d’argent que l’ensemble des PM réunis que nous avions connus avant lui. Et je maintiens cette position » insiste Chantal Colle.

Elle s’insurge alors contre les « leçons de démocratie » que le leader du PEDN veut donner. Pire, « le messie » arrivé en Guinée après la longue grève syndicale qui avait bloqué le pays, semble s’être servi du peuple, critique Mme Colle.

En Août dernier à Abu Dhabi, nous étions en mission officielle dans le but d’encourager les investisseurs à venir en Guinée. Dans les discussions, lors d’un dîner, un important homme d’affaires révélait ce dont il a été victime dans notre pays en 2007 alors que Lansana Kouyaté etait premier ministre. Il nous rapporté avoir perdu 12 à 13 millions USD en Guinée. El Abdallah était venu six ou sept en Guinée, et Kouyaté lui a pris ce montant. Il a été reçu par M. Doré des Finances et a aussi fait un don de 500 ordinateurs…Rien n’a été vu » accuse-t-elle.

Dans son entretien avec les journalistes, elle a révélé avoir mis en contact le président Alpha Condé et cet homme d’affaires émirati qui promet d’ailleurs revisiter la Guinée.

Au cours de cette émission sur Chérie Fm, Chantal Colle attaque Sydia Touré sur un programme lié au secteur de l’électricité, que le candidat de l’UFR ne rate aucune occasion pour s’en vanter.

Je ne parle pas des groupes de Tombo achetés par Sydia Touré que nul ne voulaient parceque vieux et fatigués. Ceux-ci sont tombés en panne et ont coûté chères. Nous parlerons de ce que Sydia Touré a inauguré en 1998, que feu Lansana Conté n’a pas voulu inaugurer…Kassory Fofana et Cellou Dalein Diallo ont travaillé longtemps sur ce dossier en binôme pour obtenir des fonds, réaliser le projet. Kassory a été appelé et plutôt que d’y aller, il a proposé que le Premier ministre –Sydia Touré- aille couper le cordon d’inauguration » révèle cette proche du feu Général Conté.

Pour l’interviewée de « 90 minutes Chrono », Sydia Touré devrait avoir le courage de donner de « bonnes informations aux populations ».

Reconnais que tu as trouvé une équipe qui a fait un travail respectable, utile pour le pays. Et cette équipe t’a permis d’inaugurer quelque chose. Il s’est octroyé Intercel qui a été revendu à Yérim Sow…Excusez-moi car il y a plein de choses à dire… » enfonce-t-elle.

A propos du candidat malheureux de la présidentielle de 2010, Cellou Dalein Diallo, Chantal Colle lui reproche de n’avoir pas honoré la mémoire des victimes du massacre du 28 septembre 2009.

J’ai eu du plaisir à travailler avec Cellou Dalein Diallo, à avoir échangé avec lui…Mais j’ai été profondément blessée, en tant que femme, en tant que citoyenne, en tant qu’opérateur économique qui a risqué son argent pour lui…de voir qu’il s’est déplacé au Burkina Faso pour aller, lui, faire la cour à Moussa Dadis Camara-ancien chef de la junte en 2009,ndlr-. J’ai été meurtrie dans ma chair au nom de toutes les femmes qui ont été violées, de tous les parents qui ont perdu un enfant, au nom de tous ceux qui n’ont pas retrouvé les corps de leurs proches » affirme-t-elle au cours de l’émission.

Chantal Colle, expliquant le rôle des diplomates qui, dans les conditions normales, ont un droit et devoir de réserve sur certains sujets, a loué les efforts de l’Ambassadeur américain, Alexander Laskaris qui, sur le terrain, s’emploie à comprendre ce qui se passe réellement, avant de se prononcer publiquement.

Par contre, les propos du Représentant Résident de l’Union Européenne en Guinée, Gerardius Gielen, sur le racisme complètement «inacceptables ». Ce, dans un pays où déjà l’ethnocentrisme, le repli identitaire restent une préoccupation à la veille d’un scrutin crucial.Trois journalistes étaient en face d’elle lors de ce débat.

Source : GuineeTime

Publicité
8 Commentaires

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.