Connect with us

Guinée : Mutilations Génitales Féminines, le gouvernement s’engage dans la lutte

Publié

Le

Conakry, 04 août 2016 (AGP)- Le premier ministre guinéen, chef du gouvernement, Mamady Youla a présidé, mercredi, 03 août 2016, à Conakry, la cérémonie de lancement de la campagne nationale 2016 pour l’abandon de la pratique des Mutilations Génitales Féminines et Excision (MGF/E) en République de Guinée.

Cette campagne nationale pour l’abandon de la Mutilation Génitale Féminine, a été lancée en présence des partenaires techniques et financiers, sous le Slogan «Engageons-nous pour des vacances sans excision».

Dans son discours, la ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (ASPFE), Sanaba Kaba a fait savoir, que cette pratique est sans fondement, tout en précisant que son département s’engage à soutenir la promotion pour l’abandon des Mutilations Génitales Féminines, ainsi que le mariage des enfants, des phénomènes qui affectent la santé et le bien-être des jeunes filles.

96,9% chez les jeunes filles et des femmes de 15 à 49 ans, et pour la tranche d’âge de 0 à 15 ans

«Selon le taux de prévalence de cette pratique, la République de Guinée est l’un des plus élevés au monde. Les enquêtes démographiques de la Santé de 2012 rapportent une prévalence de 96,9% chez les jeunes filles et des femmes de 15 à 49 ans, et pour la tranche d’âge de 0 à 15 ans», a affirmé la ministre de l’ASPFE.

De son côté, la coordinatrice du Système des Nations Unies (SNU) en Guinée, Séraphine Wakana a indiqué, que cette pratique fait des dégâts difficiles aux femmes lors de l’accouchement, conduisant parfois à la mort.

«Depuis 4 ans, cette initiative nous permet de mettre un accent particulier sur l’Excision durant la période des vacances scolaires, surtout l’excision de masse, et d’accompagner, de manière plus intensive, les filles et les femmes en risques de cette pratique», a ajouté la coordinatrice du SNU en Guinée. Présidant la cérémonie de lancement de cette campagne, le premier ministre guinéen, chef du gouvernement, Mamady Youla a rassuré, de l’entière disponibilité de son gouvernement à accompagner les acteurs de la lutte contre les Mutilation Génitale Féminine, afin d’éradiquer cette pratique dans le pays.

«Le gouvernement sera présent dans toutes les actions organisées dans le cadre de la protection et de la promotion des Droits des couches vulnérables de notre pays. Nous tenons à apporter aux initiatives du ministre de l’ASPFE dans le cadre de la sensibilisation de tous les acteurs pour mettre fin à cette pratique», a déclaré le premier ministre guinéen.

Il a encore une fois rassuré, que son gouvernement s’engage dans l’élimination de toutes formes de violence, afin de préserver le plein épanouissement de ces couches. «Les MGF occupent une place importante et constituent une préoccupation nationale. Au regard des statistiques, 97% des femmes subissent cette coutume, alors cette situation nous interpelle tous de prendre une disposition pour l’éradiquer, car c’est une ancienne pratique sans un fondement religieux, ni historique», a fustigé le premier ministre, chef du gouvernement, Mamady Youla.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.