Connect with us

Afghanistan: un journaliste américain et son traducteur tués

Publié

Le

Un journaliste américain, David Gilkey, et son traducteur Zabihullah Tamanna ont été tués dimanche en Afghanistan alors qu’ils circulaient avec une unité de l’armée afghane visée par des tirs dans le sud de l’Afghanistan.

Le journaliste américain David Gilkey ainsi que son interprète afghan Zabihullah Tamanna ont été tués, ce dimanche 5 juin, en Afghanistan. Les deux hommes se trouvaient à bord d’un convoi de l’armée afghane visé par des tirs quand leur véhicule a été touché par un obus, a fait savoir la radio publique NPR qui employait le photojournaliste.

Deux confrères de Gilkey qui voyageaient dans le même convoi mais dans un autre véhicule, le reporter Tom Bowman et la productrice Monika Evstatieva, sont eux sains et saufs a précisé NPR. L’attaque s’est produite dans la province du Helmand dans le sud du pays. Ce centre de production de l’opium est quasiment entièrement sous le contrôle des rebelles talibans.

Agé de 50 ans, David Gilkey était reporter de guerre, il couvrait les conflits en Irak et en Afghanistan depuis les attentats du 11 septembre 2001. Il avait obtenu de nombreuses récompenses pour son travail de photographe et de vidéaste à travers le monde, notamment en Irak et en Afrique. Ses photos avaient contribué à l’attribution à NPR d’un Peabody Award pour sa couverture de l’épidémie d’Ebola.

« Il se consacrait à aider le grand public à voir ces guerres et les gens qui sont pris au milieu d’elles. Il est mort en défendant cet engagement », a déclaré Michael Oreskes, un responsable de NPR. « En tant qu’homme et en tant que photojournaliste, David Gilkey mettait en valeur l’humanité de tous ceux qui se trouvaient autour de lui », a-t-il ajouté.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a salué dans un communiqué la mémoire du reporter, « un talentueux raconteur d’histoires ». « Cette attaque est un sombre rappel du danger auquel est encore confronté le peuple afghan, de l’engagement des forces nationales afghanes de défense et de sécurité et du courage des journalistes intrépides– et de leurs interprètes – qui s’efforcent de transmettre cette importante histoire au reste du monde », a commenté le chef de la diplomatie américaine.

Avant les décès de David Gilkey et de son traducteur, 24 journalistes et un employé des médias sont morts en Afghanistan depuis l’intervention militaire américaine menée en 2001, selon le Comité pour la protection des journalistes.

(avec AFP)

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.