Connect with us

Guinée : «Dans les démembrements de la CENI, l’UFR doit partager le quota du RPG Arc-en-ciel », dixit, le président de l’INIDH

Publié

Le

L’Union des forces républicaines (UFR) a, au niveau de certaines circonscriptions électorales du pays, des membres dans les démembrements de la CENI dans le quota de l’opposition. Cela est injuste, selon Mamady Kaba, président de l’Institution nationale indépendante des droits de l’homme (INIDH).

A l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée le 5 mai 2016 à Conakry, le président de l’INIDH a indiqué que le président de l’UFR, ayant choisi d’être le Haut-représentant du chef de l’Etat, son parti est de ce fait, le haut-représentant du RPG Arc-en-ciel. Ce qui lui fait dire que l’UFR est un parti de la mouvance et que son quota au niveau des démembrements de la CENI c’est dans celui du RPG Arc-en-ciel.

« Quand le leader fait un choix personnel, ce choix là est aussi le choix du parti. Quand le président de l’UFR choisit d’être le Haut-représentant du président de la République, il fait directement le choix que son parti soit le haut représentant du parti au pouvoir. C’est une évidence. Donc l’UFR, du fait que son président a choisi de partager le bilan du président de la République, il est évident que son parti se retrouve du même côté que le parti au pouvoir. Ça c’est une évidence. Le président de l’UFR étant le haut-représentant du président de la République, l’UFR, aujourd’hui, est un parti de la mouvance présidentielle de fait. Le problème de l’UFR, notre avis est très clair là-dessus. L’UFR doit partager le quota attribué à la mouvance présidentielle. Et les partis de l’opposition doivent partager le quota alloué à l’opposition. »

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.