Connect with us

Guinée : Le ministre de la Communication Rachid N’Diaye savonné par les députés

Publié

Le

Guinée: Le ministre de la Communication, Rachid N’Diaye est passé dimanche 4 décembre 2016 à l’Assemblée nationale pour défendre le budget de son département pour l’exercice 2017.

Rachid N’Diaye est-il le ministre des médias publics  ou le ministre de la Communication ? En tout cas, dans son intervention à l’hémicycle, il n’a jamais mentionné la presse privée ou même la Haute Autorité de la Communication, qui elle, il faut le rappeler, est une institution républicaine.

Et les députés se sont bien occupés de lui en dénonçant cette attitude d’une part, mais aussi la façon dont l’information est diffusée dans les médias publics. C’est le cas notamment du journal parlé à la télévision nationale diffusée en langues nationales, appelé Kibarou. Saikou Yaya Barry de l’UFR a estimé que ce journal ne fait que la propagande politique alors qu’il serait mieux qu’il parle du civisme et de citoyenneté.

« Je suis étonné que dans la communication du ministre Rachid N’diaye, il n’y a pas un seul mot sur la presse privée. Je ne vois pas comment, dans le contexte actuel de la Guinée,  on peut occulter la presse privée », a déclaré El hadj Abdoulaye Diouma Diallo.

Quant à Fodé Oussou Fofana, il a dénoncé « le refus » par la RTG de couvrir les activités de l’opposition.

Dans son intervention, le ministre a parlé des difficultés du journal Horoya notamment la cherté des intrants, le manque d’équipement et autres.

A ce niveau aussi, Saikou Yaya estime que le quotidien national ne fait rien pour inciter les citoyens à le lire. Kalémoudou Yansané de l’UFDG a demandé même que ce journal soit supprimé puisqu’il ne produit rien, alors que chaque année il reçoit plusieurs millions en subventions de l’Etat.

Des députés issus de tous les bords ont exprimé leur déception au ministre qu’ils qualifient d’effacé, alors qu’ils avaient beaucoup d’espoir au lendemain de sa nomination. Pour eux, un grand journaliste qui a travaillé longtemps à l’étranger pourrait bien servir en Guinée sur le plan des médias. C’est donc la désillusion totale.

Pour rappel, le journal Horoya ne sort pas depuis plusieurs mois.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.