Connect with us

Guinée : Deux ans d’emprisonnement contre un garde du corps de Bah Oury ?

Publié

Le

Le substitut du procureur de la République de Conakry II a requis jeudi 4 août 2016 la peine de deux ans d’emprisonnement contre un garde du corps de Bah Oury, Ibrahima Diouldé, dit « Djoudjou ».

Ibrahima Diouldé est poursuivi par le tribunal de première instance de Conakry II, Dixinn, pour vol de téléphone de Mamadou Bhoye Diallo, un membre de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Le procureur de la République n’a pas pensé qu’à la restriction de liberté du prévenu. Il a aussi requis contre lui le paiement d’une amende de 200 mille francs guinéens. Lors des plaidoiries, les avocats de la partie avaient demandé à ce que le garde rapproché de Bah Oury soit condamné au paiement de 20 millions de francs guinéens pour réparer les dommages subis par leur client.

Selon ces avocats, Mamadou Bhoye Diallo a échappé à une tentative d’assassinat le 26 avril 2016 et a perdu 220 mille francs guinéens pendant son agression. Pour les avocats de la défense, Mamadou Bhoye appelait à la violence ce jour là et lorsqu’il a vu la foule venir, il s’est enfui. C’est, selon eux, pendant cette fuite, que son téléphone est tombé.

Le verdict de ce procès est attendu le 9 août prochain.

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.