Connect with us

Guinée : Le Syli national éliminé de la CAN 2017

Publié

Le

Le pire que beaucoup redoutait n’a pas été évité. Le Le Syli national éliminé ce dimanche au Swaziland et fait par la même occasion ses adieux à la CAN 2017 qui se tiendra au Gabon dans sept mois.

La défaite lui était pourtant interdite. Le syli national n’a pas réussi à remonter la pente dans ces éliminatoires de la CAN 2017. Avec seulement 5 points après 4 journées, l’équipe reprise par Kanfory Lappé Bangoura se rendait ce weekend au Swaziland dans l’optique de s’imposer face à une équipe qui comptait le même nombre de points qu’elle. Mission ratée pour la sélection guinéenne qui à défaut de gagner, a faire pire, en perdant (1-0) face aux swazis, comme au match aller. Sabelo Ndzinisa a inscrit l’unique but de la rencontre à la 46e minute.

Lappé : « Nous sommes tous responsables de la défaite »

A la fin de la rencontre, Kanfory Lappé Bangoura est revenu sur les circonstances de ce revers. Il estime que la responsabilité est collective et regrette le manque de réalisme de ses attaquants. « On a été un peu timides en première mi-temps. Il fallait qu’on ait un match amical pour voir jusqu’où on assimilait notre schéma. En Afrique du Sud, j’ai dis qu’on avait un problème de finition, cela s’est concrétisé là. On a raté des occasions et on a pris un but, c’est le foot. Soyons forts. Moi je crois que c’est tout le monde qui a perdu. Nous sommes tous responsables de la défaite ».

Traoré en larmes après la défaite au Swaziland : « On a donné tout ce qu’il fallait »

Sur l’analyse de la rencontre, Traoré partage le même avis que Kanfory Lappé Bangoura. Il déplore aussi le manque de réalisme dont ils ont fait preuve. C’est en larmes qu’il s’est confié « Grosse déception. On prend un but évitable. On ne doit pas concéder un but comme ça. En première mi-temps, on n’a pas poussé comme on l’a fait en seconde période. Si on l’avait fait, je pense qu’on aurait gagné parce qu’on a dominé mais ça ne sert à rien vu qu’ils ont gagné et on a perdu. On a eu des occasions claires de marquer. Trois ou quatre au moins auraient pu finir par un but surtout sur les corners. Je pense que ce ne sont pas les occasions qui nous ont manqué. C’est un problème de réalisme et de finition. Il y a des moments où on met ce genre d’occasions au fond. Aujourd’hui, on ne les a pas mis au fond. On ne va pas baisser les bras. On va se tourner vers les prochaines échéances. C’est comme ça le foot, parfois on gagne, parfois on perd et quand on perd, il ne faut pas commencer à tirer sur tout le monde. Il faut rester solidaire, relever la tête et faire mieux la prochaine fois ».

Kaba Diawara : « Le Swaziland a mis beaucoup plus d’envie »

Pour Kaba Diawara, les joueurs guinéens qui ont manqué de cran face à un adversaire qui en voulait le plus. « Il leur a manqué un petit peu d’envie. Même si on les a bien préparés cette semaine, j’ai l’impression que les garçons sont rentrés avec une motivation pour faire un match amical et là, c’est un match de compétition. Le Swaziland a mis beaucoup plus d’envie que nous. Ça s’est démontré même sur le but. Il y a eu une faute selon moi mais en fait c’est l’envie que les joueurs du Swaziland ont mis pour aller arracher cette victoire » analyse le coordinateur de l’équipe nationale guinéenne.

Dans l’autre rencontre, le Zimbabwe a disposé du Malawi sur le score de 3-0. Ce qui conforte les warriors dans leur fauteuil de leader avec 11 points.

Classement dans le groupe L

Zimbabwe 11 points

Swaziland   8 points

Guinée         5 points

Malawi         2 points.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.