Connect with us

Politique : Une médiation tentée pour réconcilier l’UFDG et l’UFR

Publié

Le

Depuis le mardi 03 juin dernier, deux proches de Cellou Dalein Diallo et deux proches de Sydia Touré tentent de résoudre le différend qui oppose les deux ténors de l’opposition républicaine.

Pour le porte de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Sékou Chérif Fadiga, ce groupe de médiateurs est tout juste un groupe de suivi des relations entre les deux formations pour aplanir et discuter de tous les problèmes qui les interpellent. « Tout simplement parce que ces deux grandes familles de l’opposition n’ont pas intérêt à se quereller, des situations de crise peuvent arriver, nous devons rester soudés pour faire face à l’adversaire commun, nous ne ferons aucune déclaration  fracassante », soutient M. fadiga.

Intervenant sur la sortie médiatique de Sydia Touré selon laquelle, il ne soutiendra pas le leader de l’UFDG en cas de deuxième tour des présidentielles de 2015, il a placé ces propos dans le cadre d’une mauvaise humeur qui est arrivée, et que de leur point de vue cela est surmontable et passager.

Cependant dans le camp de l’Union des Forces Républicaines (UFR), son porte parole, Mohamed Tall, affirme ne pas être informé d’une quelconque médiation en perspective pour rapprocher les positions des deux leaders.

« Je ne suis pas au courant de ce groupe de médiateurs, ce que je sais c’est que l’UFR étant un parti autonome et indépendant a affirmé par la voix de son président une position qui est totalement conforme à ses intérêts et qui est d’ailleurs un vœux de la base de l’UFR, cela ne préjuge en rien de la qualité des relations entre l’UFR et l’UFDG », précise, M. Tall.

Poursuivant, il souligne qu’il faut que les gens cessent de s’imaginer que l’UFR serait tenue dans une sorte de mariage forcé avec l’UFDG. Selon lui ce n’est pas le cas, la page est tournée depuis au lendemain de l’élection présidentielle.

Cependant des sources proches des deux camps, nous informent qu’une autre médiation sera bientôt tentée par les leaders des autres partis de l’opposition pour préserver l’unité d’action du camp adversaire de la mouvance. Une information confortée par les récents propos du leader du RDIG, Jean Marc Telliano, qui a affirmé qu’il s’impliquera au côté des autres leaders de l’opposition pour résoudre le problème entre ses deux grands frères.

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.