Connect with us

Guinée: Tibou Kamara à la nuit des médias  » très bientôt la presse guinéenne sera différente parce qu’elle sera meilleure… »

Publié

Le

La première édition de la nuit des médias initiées par des confrères le 3 Mai a mobilisé la corporation. Des journalistes ont mis l’occasion à profit pour revenir sur leurs conditions de travail. Ils ont sollicité un appui institutionnel pour arriver à la convention collective.

En Juin 2010, la loi 002 portant sur la liberté de la presse a été adoptée par le CNT (Conseil National de la Transition). Aboubacar Diallo, président de la structure organisatrice de cette soirée a rendu hommage aux pionniers de la liberté de la presse en Guinée:  » C’est le moment solennel de saluer ce parcours de combattant et de rendre hommage à ceux qui ont été de ce combat à un moment où les risques du métier étaient très élevé … »

Une enquête a prouvé en 2015 que deux médias sur trente signent un contrat de travail avec les journalistes. 11 seulement respectaient le SMYG (440.000 FG). C’est ce qu’a dévoilé Sidy Diallo président du syndicat de la presse privée de Guinée: « C’est juste à déplorer. Et depuis une année  un projet de convention collective a été présenté même si les procédures retardent encore. Aidez-nous dans les prochains pour que nous puissions enfin aller vers cette convention collective, que seule la Guinée ne possède pas… »

Ce journaliste syndicaliste a profité de cette soirée pour faire un plaidoyer:  » Monsieur le conseiller personnel du chef de l’Etat, acceptez que ces pauvres reporters qui sont là accompagnent le chef de l’Etat lors de ses déplacements. Ça ne veut rien dire de demander à un Souwel Hazard ou à un frère Lamine Guirassy d’aller avec le président à Paris parce que non seulement c’est leur quotidien mais ils ne partiront pas avec le micro et la caméra pour informer… »

Tibou kamara le ministre conseiller personnel du président Alpha Condé a promis que l’Etat viendra en aide à la presse guinéenne: «  A écouter les différentes interventions, je comprend mieux l’opportunité et la pertinence de cette journée. On ne peut pas être libre dans la précarité. L’engagement solennel que je prend ici au nom du chef de l’Etat c’est que très bientôt la presse guinéenne sera différente parce qu’elle sera meilleure… »

Diallo Souleymane, administrateur du groupe Lynx-Lance, Tibou Kamara, ministre conseiller à la présidence et d’autres hommes de médias ont été gratifiés de satisfecits en guise de reconnaissance pour leur combat pour la consolidation de la liberté de la presse en Guinée.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.