Connect with us

Guinée : quand Claude Kory Kondiana se confond à l’Exécutif

Publié

Le

La session ordinaire des lois a ouverte ce 5 avril 2016 à l’Hémicycle. A l’occasion de cette cérémonie, le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiana n’a pas fait de cadeau à l’opposition guinéenne.

Dans son intervention, le n°1 du Parlement guinéen accusé l’opposition d’avoir empêché les retombées positives de l’atteinte de l’initiative Pays pauvre très endetté (PPTE). Il accuse ses collègues de l’opposition de mettre l’économie de la Guinée à genoux : «Des importantes retombées positives qui devaient résulter de l’atteinte du PPTE ont été empêchées par certains d’entre nous, dont les manifestations violentes organisées à dessein ont mis l’économie du pays à genoux.»

Puis, il enfonce le clou : «Certains de nos compatriotes doivent quand même comprendre que les sentiments qui les habitent, reposant sur la diabolisation de l’autre, sur le mensonge sur l’autre, sur la haine vis-à-vis de l’autre qu’on cherche au besoin à faire disparaitre parce qu’on le soupçonne d’être contre nos intérêts, devraient disparaitre. Parce qu’ils sont à la base de nos misères et de cet important retard dont souffre notre pays que la politique économique actuelle cherche à combler.»

Selon bon nombre d’observateurs, en tenant de tels propos, le président de l’Assemblée nationale, s’est érigé en un membre de l’Exécutif. Alors qu’il se devait de défendre le peuple qu’il représente au lieu de s’ériger en défenseur de l’Exécutif, donc du gouvernement, à qui il est sensé demander des comptes.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.