Connect with us

Cellou : «s’ils veulent, ils n’ont qu’à nous tuer tous. C’est mieux que… »

Publié

Le

Télimélé est une préfecture qui est toujours restée dans l’opposition. Mais le Pr Alpha Condé, le risque de basculement au camp présidentiel est grand à cause notamment de l’implication de plusieurs fils de Télimélé dont des démissionnaires de l’UFDG. Ce sont derniers d’ailleurs qui avaient annoncé le basculement de Télimélé. Mais l’arrivée de Cellou a prouvé le contraire.

CDD1

Le président, très satisfait de la mobilisation des citoyens de Télimélé, a dit que l’accueil qui lui a été réservé ne l’a point surpris. « Car, dit-il, Télimélé appartient à Cellou et Cellou appartient à Télimélé. »

Cellou Dalein Diallo s’est montré très amer face à ce qui est en train de se passer au niveau de la distribution des cartes d’électeur dans son fief : «Vous savez déjà qu’il y a des circonscriptions qui n’ont pas reçu les cartes d’électeur. Il y en où seuls ceux qui étaient dans le fichier de 2010, comme à Labé, ont reçu leurs cartes d’électeur. A Santou (Préfectrure de Télimélé, ndlr), il y a des villages entiers qui n’ont pas reçu des cartes d’électeur, un peu partout à Télimélé. Tout ça c’est prémédité, planifié, organisé pour qu’Alpha Condé fasse son hold-up électoral dès le premier tour. »

Télimélé1

Puis il menace en disant  qu’il ne répétera pas ce qui s’est passé en 2010 : «Mais il faut qu’il sache une fois pour toute que le peuple de Guinée n’acceptera pas cette fois-ci. En 2010, nous avons montré notre attachement à la paix, à l’unité de la nation, en renonçant à une victoire acquise pour que règne en Guinée la paix. Cette fois-ci il n’en est pas question. Si M. Alpha Condé veut organiser un hold-up électoral, il faut qu’il trouve le peuple de Guinée devant lui. Il ne faut pas avoir peur. »

Télimélé

Plus loin, il fait savoir que ce qui est en train de se passer à N’Zérékoré se situe dans un cadre d’intimidation de ses partisans : «Les intimidations ont commencé. Les violences contre les militants de l’UFDG sont actuellement en cours à N’Zérékoré. »

Selon lui, le RPG Arc-en-ciel aurait dit qu’une fois les militants de l’UFDG matés deux ou trois jours, ils se lasseront. Une manière pour eux, dit-il, de confisquer le pouvoir. C’est pourquoi il demande à ses militants de se tenir prêts : « Il faut que vous soyez prêts pour dire non. S’ils veulent, ils peuvent nous tuer tous. C’est mieux que ceux qui survivent vivent dans un pays de paix et de démocratie. Il n’est pas question d’accepter le hold-up électoral. »

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.