Connect with us

Guinée : Pascal Feindouno, j’aimerais bien jouer en Afrique, ce n’est pas une question d’argent mais de plaisir

Publié

Le

Les fins de carrière sont souvent difficiles. Pascal Feindouno qui cherche vaille que vaille à se relancer se heurte à un souci sanitaire. Il est revenu sur l’échec de sa signature à Sedan.

Il y a quelques jours, Pasky était sur le point de s’engager avec un club de troisième division en France. Mais les choses ont vite tourné au vinaigre puisque le résultat des tests médicaux l’a accablé. Une version que l’ancien bordelais botte cependant en touche.

« Le cardiologue à Sedan, m’a dit : ’Ton cœur, c’est une Ferrari, celui d’un marathonien’. Le président de Sedan, qui me voulait vraiment, a ensuite consulté un cardiologue de Bordeaux. Mais la FFF refuse de me délivrer une licence à cause des assurances. Les dirigeants de Sedan ont alors eu peur de se mouiller. Ils ont reculé et hésité. C’est normal » a expliqué Feindouno dans les colonnes de l’Equipe.

A 34 ans, l’ancien capitaine du syli national de Guinée n’a aucune intention d’en rester là. Il n’exclut même plus un retour sur le continent africain malgré les deux échecs essuyés au Maroc il y a quelques mois.

Peut-être un retour vers la Guinée ?

« Je n’ai pas envie de finir comme ça, sur cette note. C’est trop beau, le foot (…) Sedan m’a proposé de travailler à l’ouverture d’un centre de formation en Guinée. D’autres clubs, de devenir leur scout pour l’Afrique. Mais le ballon c’est mon truc. Je veux encore y jouer pendant deux ans. Ce n’est pas une question d’argent mais de plaisir. J’aimerais bien aller en Afrique ».

Le Horoya, l’ASK et les autres peuvent donc se renseigner.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.