Connect with us

Guinée : contre le viol, Tata propose la castration

Publié

Le

Suite à la multiplication des viols en Guinée, l’honorable Mariama Tata Bah, députée de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) promet de déposer une proposition de loi à l’Assemblée contre cet état de fait.

Plusieurs viols ont été enregistrés cette année en Guinée. Parmi ces cas de viol, il y en qui sont faits sur des mineures.

Très en colère face à cette situation, l’honorable Mariama Tata Bah a demandé à toutes les femmes, ministres et députées, de se donner la main pour contrer ce phénomène devenu récurrent dans le pays.

« Je suis révoltée par ces séries de viols perpétrés sur les filles et les femmes. Et je voudrais que toutes les femmes se lèvent comme une seule, surtout nous femmes de la haute classe, ministres ou députées. C’est la première fois dans l’histoire de notre pays qu’il y ait 24 femmes à l’hémicycle, mais c’est comme si nous n’y étions pas.

Même si nous ne sommes pas victimes ou que nos familles ne le sont pas, œuvrons pour la protection des femmes», a-t-elle dit à nos confrères de Médiaguinée, avant de promettre qu’elle va déposer une proposition de loi contre ceux qui se rendre coupables de cas de viol :

« A la prochaine session des lois, je vais proposer une loi et j’ai besoin du soutien de toutes les femmes de mon pays, notamment les parlementaires avec qui nous avons un forum des femmes parlementaires. Et je vais insister, persister pour que soit adoptée une loi qui, désormais, protégera les femmes. Cette loi stipulera que tout homme qui oublierait qu’il est issu des entrailles d’une femme, qui oublierait qu’il a des épouses et des enfants pour abuser d’une femme qu’il soit castré car les conséquences de son acte suivent à vie sa victime , pour l’heure comme nous le savons, la loi affiche un silence coupable et favorise le laisser-aller. »

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.