Connect with us

Guinée : La guerre s’ouvre (de nouveau) entre l’UFDG et le PEDN

Publié

Le

Lors d’une interview qu’il a accordée au journal Les nouvelles du pays, le vice-président de l’UFDG, le Dr Fodé Oussou Fofana, s’est « violemment » attaqué à Lansana Kouyaté. Le PEDN n’a pas tardé de répliquer.

Entre l’UFDG et le PEDN, c’est désormais œil pour œil dent pour dent. Quand l’un attaque, l’autre réplique. D’abord, Fodé Oussou a affirmé que son parti est mieux implanté en Haute Guinée plus que certains leaders se réclamant de cette région : « En Haute Guinée, l’UFDG vient en deuxième position. Nous sommes numéro deux là-bas. Nous sommes mieux implantés que certains leaders qui se disent de la Haute Guinée. »

Selon Fodé Oussou, il y a de ces partis politiques qui seraient contre la percée de Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG : « Vous imaginez, Cellou est arrivé à la tête de l’UFDG en 2007, il n y a pas très longtemps. Par son leadership, il est parvenu à faire de l’UFDG le plus grand parti de la Guinée. Vous ne pouvez pas empêcher les gens d’être jaloux. Les gens sont jaloux de Cellou Dalein. Le fait d’avoir fait de l’UFDG, en un temps record, le plus grand parti de la Guinée. On ne peut rien contre la jalousie. »

Parlant de trahison au niveau de l’opposition, le vice-président de l’UFDG chargé des affaires juridiques et sociales, accuse ceux qui ont soutenu Alpha Condé au second tour de la présidentielle de 2010, dont le Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) : «Je pense plutôt que ceux qui ont trahi sont ceux qui ont renoncé au combat. C’est ceux qui ont refusé de combattre. C’est ceux qui, hier, étaient avec Alpha Condé. Qui l’ont aidé à créer le RPG Arc-en-ciel, qui ont tenu des discours ethniques, qui ont créé cette idée de trois contre un, qui ont créé tous les faux problèmes, qui sont à l’origine du problème d’empoisonnement bidon, qui ont tenu des discours ethniques. Ce sont eux qui ont trahi. Pas Cellou Dalein. Ce sont eux qui ont trahi le peuple de Guinée.»

Puis, il accuse Lansana Kouyaté, sans pour au tant le nommer : «Je pense que ceux qui ont trahi, ce sont ceux qui ont quitté le pays, qui ne sont pas là, qui refusent de venir faire le combat, qui restent à l’extérieur pendant longtemps. Ce sont eux qui ont trahi. Ce n’est pas nous qui sommes restés au pays. Ceux qui ont trahi, ce sont ceux qui ont renoncé à faire des manifestations. »

Du côté du PEDN, c’est le porte-parole, Faya François Bourouno qui a répliqué à ces différentes attaques contre Lansana Kouyaté.

« Lorsque Fodé Oussou parle de jalousie, je lui rappelle que la jalousie est la leur et non le PE.D.N. Je rappelle d’ailleurs que Cellou était en exil à Dakar quant il a trahi CONTE. C’est à l’occasion du sommet de l’OCI que le Président Lansana KOUYATE demanda à Cellou de rentrer en Guinée et qu’il s’engage à prendre toutes les garanties. C’est Lansana KOUYATE qui a fait revenir Cellou en Guinée, je me demande alors de quelle jalousie parle Fodé Oussou ? C’est pourquoi si Fodé Oussou rappelle la venue de Cellou à la tête de l’UFDG, il doit comprendre qu’il a fallu d’abord que Cellou revienne en Guinée pour jouir de ses privilèges de citoyen guinéen et pour cela il a fallu un homme, un patriote qui s’appelle El hadj Lansana KOUYATE », a-t-il déclaré.

Ils s’accusent mutuellement de trahison.

 Le PEDN a-t-il trahi ? Pour François Bourouno, c’est plutôt l’UFDG qui a trahi : « Parlant de la trahison, je le dis haut et fort que c’est l’UFDG qui a trahi à cause des strapontins du pouvoir. C’est à cause de l’argent reçu que Cellou a demandé de faire confiance à Alpha CONDE. Il a réclamé un bureau et tous les avantages matériels et financiers qui lui sont aujourd’hui accordés[…] Aujourd’hui l’UFDG est devenue l’allié principal d’Alpha CONDE, pourtant ils l’ont toujours accusé d’avoir orchestré tous les cas de crimes des manifestants politiques.»

Sur l’affaire d’eau empoisonnée, qui a été à la base de la chasse en Haute Guinée de plusieurs ressortissants de la Moyenne Guinée, le porte-parole du PEDN fait savoir que son président n’a jamais été mêlé à ça, puisqu’il n’était pas à Conakry ce jour là : «Sur l’empoisonnement, Fodé Oussou tire en l’air car M. Lansana KOUYATE n’était même pas à Conakry, il était en campagne à N’Zérékoré. »

Publicité
5 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.