Connect with us

Délestage avec Kaléta : Des techniciens de l’EDG arrêtés pour sabotage

Publié

Le

Depuis les premiers essais des usines de Kaléta, nombreux sont les citoyens qui ont émis des réserves sur la promesse du président Condé. Par le temps qui court, des quartiers sont sans courant électrique. Des arguments fissent de tout part pour justifier ce manquement d’électricité dans les ménages. D’aucun surtout proche de Kaléta, affirmait dès le 31 mai 2015 que les essais sont concluants et que la période d’adaptation au réseau d’EDG devrait prendre 2 à 3 jours.  

Ce matin, une autre source nous confie que ce régime de délestage est dû à un acte de sabotage de certains techniciens qui ont peur de l’arrivée très prochaine de la société Veolia qui a déjà l’accord du président de la république pour la gestion du secteur énergétique en Guinée. A l’EDG, l’officier de communication se refuse de tout commentaire sur des arrestations de cadres ou de techniciens de sa boite.

Un conseiller technique  au département de l’énergie  qui a requis l’anonymat, affirme que des techniciens qui gèrent les principales arrivées et les départs prioritaires ont connu des actes de sabotages et cet état de fait a obligé les chinois de Kaléta a s’interroger sur le retour des volumes fournis à la source. «  Le guinéen est méchant et égoïste à la fois. Il ya des gens qui ne veulent la réussite du président. On veut qu’on dise que Kaléta est comme garafiri. L’ingénieur conseil de Kaléta a déclaré que depuis 43 ans, il ne fait que ce travail, mais qu’il n’a jamais vu un tel barrage. Ceux qui sont pris dans ces actes de sabotages auront à répondre devant la loi… » A dit notre interlocuteur.

A la question de savoir le nombre de personnes arrêtées, le conseiller préfère garder cette information pour des raisons d’enquête de la gendarmerie.

Avec une puissance de 240,5 mégawatts, le barrage hydro-électrique de Kaléta aura une vocation sous régionale. Une partie de sa production sera destinée à d’autres pays ouest-africains dans le cadre du projet d’interconnexion sous régional entre la Guinée, la Gambie, le Sénégal et la Guinée Bissau.

La société chinoise China Water Energie a signé avec le gouvernement Guinéen,  un contrat d’une valeur de 526 millions de dollars pour la réalisation du barrage hydroélectrique de Kaléta pour venir à bout des problèmes d’électricité en Guinée qui sont de notoriété publique. Déjà, peu après son investiture à la magistrature suprême, le nouveau président guinéen, Alpha Condé,  a reçu à Conakry, en février dernier, le milliardaire américain Georges Soros, qui s’était engagé à investir pas moins de 35 millions de dollars dans le secteur de l’électricité en Guinée. Une promesse qui n’a pu se concrétiser, on se sait trop pour quelle raison.

Guinee360 – Actualité en Guinée Conakry

Publicité
7 Commentaires

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.