Connect with us

Guinée : plus de 1500 personnes sont en détention illégale

Publié

Le

Mille cinq cents quarante-huit citoyens sont détenus illégalement en Guinée. C’est le constat fait par une commission mixte chargée de faire l’état de la situation carcérale en Guinée.

C’est dans le cadre de la réforme de la justice que le ministère dudit département a mis en place, il y a plus d’un mois, cette commission mixte composée d’organismes indépendants et des cadres du département.

Pour faire ce travail, la commission a visité la quasi-totalité des maisons carcérales du pays. « Là où nous n’avons pas été, nous avons travaillé avec les procureurs, les régisseurs ou les juges de paix », a expliqué le président de la commission, Baïla Diallo, annonçant de passage qu’il y une dizaine de préfectures qui n’ont pas de prisons.

Revenant sur le chiffre des personnes en détention préventive illégale, Me Cheick Sako, ministre de la Justice, a fait savoir que sur les 1548, 700 sont détenus pour des affaires criminelles. Les 848 sont détenus pour des délits.

«Ce qui est grave c’est le cas des personnes détenues pour des faits correctionnels », a regretté le ministre Sako.

Selon la commission, une femme a passé 13 ans en prison sans jugement pour coups et blessures entrainant la mort.

Ces détentions préventives illégales sont dues, selon Me Emmanuel Bamba, à la « lenteur de la procédure judiciaire et l’inobservation des règles de procédure. »

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.