Connect with us

Guinée: Retour d’Alpha Condé, manifestations, 3e mandat, Alpha Oumar Taran s’exprime

Publié

Le

Guinée: Le président de l’Alliance nationale pour le renouveau(ADR) Alpha Oumar Taran Diallo a accordé une interview à notre rédaction. Monsieur Diallo a parlé entre autres de la grève des enseignants contractuels, des multiples manifestations d’élèves, l’éventuel 3ème mandat d’Alpha Condé, son élection à la tête de l’Union africaine et sa réception à Conakry ce 2 février 2017. Nous vous proposons l’intégralité de cet entretien.

Guinee360: Le président Alpha Condé a été désigné président de l’Union africaine(UA) par ses pairs. Quelle est votre réaction?

Alpha Oumar Taran Diallo: c’est une réaction quelque peu mitigée quand on sait le rôle de l’UA en Afrique et quelle est son implication dans la résolution des conflits ou la résolution des questions économiques. Nous ne voyons presque pas l’union africaine intervenir. Mais aussi quand on sait que ce sont des présidents comme Idriss Déby, Robert Mougabé qui élisent, ça laisse à désirer. Maintenant, on sait que ça dépend aussi de la personnalité ou de l’envergure de celui qui a été élu. Mais quand nous voyons comment notre pays est géré, ça m’étonnerait que ça soit quelque chose de prometteur. Mais, attendons de voir, c’est un honneur pour la Guinée pour qu’enfin depuis que l’OUA a été créée, c’est la première fois en dehors du secrétariat exécutif que la Guinée prend la tête. Je pense qu’on peut espérer mais quand nous voyons comment la Guinée est gérée depuis 2010, ça m’étonnerait qu’il y ait quelque chose de nouveau ou que cela apporte à la Guinée un plus.

Ne pensez-vous pas que c’est son implication pour la résolution de la crise gambienne qui a favorisé son élection à tête de l’UA?

Non, je ne pense pas puisque la présidence tournante de l’UA, c’est à tour de rôle. Cette fois-ci c’était le tour de l’Afrique de l’Ouest. Au niveau de  la CEDAO, les chefs d’Etats s’étaient entendus pour la candidature de la Guinée. Par rapport à la Gambie, le président Condé et son homologue de la Mauritanie n’ont fait que sauver Yahya Jammeh parce que de toutes façons l’intervention militaire avait commencé. C’est un sauvetage qui a été offert à Yahya Jammeh pour lui permettre de sauver le peu qui lui restait d’autant plus qu’il avait de relations de famille avec la Guinée.

Par rapport à cette élection du président Condé, le RPG invite l’opposition à se joindre à l’accueil du chef de l’Etat ce 2 février 2017 à Conakry. Qu’en dites-vous?

L’élection du Président de la République à la tête de l’UA, normalement ça doit mobiliser toute la Guinée mais tout cela dépend de l’attitude qu’a le chef de l’Etat . S’il se met au dessus de la mêlée, automatiquement tous les guinéens vont fêter et se réjouir ensemble. Mais quand c’est à dessein, profiter de la situation pour introduire de nouveaux débats par rapport à un 3ème mandat,  je pense que c’est là qu’ils vont avoir des difficultés.

Les enseignants contractuels sont en grève depuis quelques semaines. Ils  dénoncent une trahison des autorités et réclament leur intégration sans condition à la fonction publique. Les élèves aussi manifestent pour demander le retour de leurs enseignants dans les salles de classe. Votre opinion sur cette actualité?

En Guinée, on ne résout jamais les problèmes qui se posent à nous.  Je pense qu’il n’y a pas trop longtemps, le ministre de l’enseignement pré-universitaire et son homologue de la fonction publique avaient annoncé que tous les enseignants contractuels sont recrutés à la fonction publique. Mais je suis été qu’on nous dise encore que tous ces enseignants n’ont pas été recrutés. C’est leur absence dans les salles de classe qui pousse les enfants dans la rue. Je crois que c’est l’occasion pour résoudre le problème définitivement.

Selon nos informations, il y’a même des écoles élémentaires qui ont été fermées à l’intérieur du pays pour manque d’enseignants. C’est le cas de la commune rurale de Balàki préfecture de Mali dans la région de Labé où au moins sept (7) écoles viennent d’être fermées.

Maintenant, c’est à eux de nous dire, où sont ceux qu’ils ont recrutés. Est-ce que ce sont des cadres de leur parti qui servent à la présidence ou au ministère des finances qui ont été recrutés comme enseignants alors qu’ils ne servent pas à l’éducation nationale. C’est de voir où se trouve le problème et régler cela parce que nous sommes au milieu de l’année scolaire.  Imaginez, ces écoles sont fermées, les enfants vont se retrouver dans la rue. Et comment on va résoudre ce problème quand on sait que le système éducatif guinéen a des difficultés. Si l’absence d’enseignants s’ajoute à cela, ça ne fera qu’aggraver la situation.

La coordinatrice du RPG-Arc-en-ciel  a récemment dit que le peuple va demander un 3ème mandat pour le président Alpha Condé. Quelle est votre réaction?

Quand j’ai entendu cela, je me suis dit que la vieillesse est difficile à vivre parce que quand on a des textes de loi et on se dit démocrate, on ne peut pas demander la violation de la constitution purement et simplement. Cela est une incitation à la violation de la constitution. Notre constitution est très claire. Personne ne peut avoir plus de deux mandats à la tête du pays. Et le chef de l’Etat est un professeur de droit comme on le dit. Tous les cadres qui sont autour de lui, surtout quand ce sont des députés qui font ce genre d’annonce ou qui incite la population à violer la constitution, c’est vraiment déplorable. C’est là que j’ai dit qu’il est difficile de vivre la vieillesse. Je me dis que c’est son âge avancé qui l’amène à dire des âneries.

Et le cas où le Président Condé l’emboîterait les pas?

ça sera comme il a dit. C’est au peuple de Guinée de se déterminer

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.