Connect with us

Guinée: “Au niveau de la sécurité, il y a des lacunes graves”, selon Bah Oury

Publié

Le

Dans une interview accordée à notre reporter, Bah Oury vice président exclu de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a dénoncé la recrudescence de l’insécurité à Conakry et à l’intérieur du pays.

“La sécurité de manière globale, il y a des lacunes graves surtout à l’intérieur du pays où le phénomène des coupeurs de route existe. Un fait qui est inadmissible dans un Etat de droit.  Les populations ont des difficultés à circuler librement. Ça, ce n’est pas du tout admissible, mais moi de ce point j’ai une mémoire plus longue. Parce qu’il ne faut pas oublier le passé. A Conakry, il y a eu une relative amélioration par rapport à la situation qui prévalait il y a quelques années notamment à l’époque de Dadis et Konaté, où il était courant d’entendre des coups de feu. Il y avait une insécurité même au cœur de la Capitale”, a-t-il entamé.

Pour lui, de ce point de vue, actuellement il y a une petite amélioration, mais selon lui, “quoi qu’il en soit, la sécurité de la population est fondamentale.

“Et jusqu’à présent il y a un manque à ce niveau là. Les événements de Siguiri et l’assassinat d’un chauffeur de taxi à Mamou prouvent que l’insécurité reste une réalité en Guinée”, a-t-il conclu.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.