Connect with us

Après l’exécution d’un religieux chiite par Riyad, l’ambassade saoudienne à Téhéran incendiée

Publié

Le

L’exécution par l’Arabie saoudite du chef religieux chiite Nimr Baqer al-Nimra a provoqué la colère de l’Iran chiite où des manifestants ont mis le feu à l’ambassade de l’Arabie saoudite. 

Des manifestants en colère ont lancé des cocktails Molotov contre l’ambassade et l’ont incendiée pour protester contre l’exécution du dignitaire chiite saoudien. Le consulat saoudien à Machhad, seconde ville du pays, a également été attaqué et incendié par d’autres manifestants en colère. Mais finalement la police est intervenue pour reprendre la situation en main à la fois à Téhéran et à Machhad.

La colère monte en Iran. Dans la journée de samedi, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères avait affirmé que Riyad soutenait le terrorisme et l’extrémisme et dans le même temps reprimait ses opposant intérieur. « Le gouvernement saoudien va payer un prix élevé », avait affirmé le porte-parle de la diplomatie iranienne. Plusieurs responsables iraniens ont violemment critiqué cette exécution.

L’Iran, puissance chiite montante et l’Arabie Saoudite sunnite s’opposent déjà depuis plusieurs années à propos de toutes les crises régionales, notamment en ce qui concerne la Syrie, l’Irak, le Yémen ou encore Bahreïn et le Liban.

 Cette affaire va certainement aggraver encore les relations entre les deux pays. le gouvernement saoudien a rejeté les accusations iraniennes en affirmant que Téhéran soutenait lui-même le terrorisme.

RFI

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.