Connect with us

Candidature de Dadis : l’OGDH, toujours pas tendre avec l’ex chef de la junte

Publié

Le

La candidature de Dadis à l’élection présidentielle est une pilule difficile à avaler pour les organisations de défense des droits de l’homme. Ce 2 juillet, l’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme et du citoyen (OGDH) a animé une conférence de presse pour se prononcer sur la situation sociopolitique actuelle du pays.

Lors de cette conférence, Abdoul Gadiry Diallo, porte-parole de l’OGDH, a indiqué que Dadis Camara a le droit de se présenter à l’élection à cause de la présomption d’innocence, mais que du côté de la morale, c’est ‘’malséant’’.

« L’OGDH estime qu’il est moralement malséant de solliciter les suffrages des Guinéens avant de s’acquitter du devoir de se présenter aux juges afin que ceux-ci se prononcent sur son degré d’implication dans ces massacres », a-t-il souligné, avant d’ajouter que cette annonce de la candidature de Dadis ets une insulte : «Verser au chapitre des pertes et profits les crimes graves commis à cette époque et briguer un quelconque mandat électif est une insulte à la conscience nationale.»

Poursuivant son intervention, le porte-parole de l’OGDH, averti les leaders politiques : «L’OGDH rappelle tous les acteurs politiques voulant solliciter le suffrage des Guinéens que tout acte visant à compromettre les chances de faire aboutir les procédures judiciaires portant sur les massacres du 28 septembre 2009 sera perçu comme une tentative d’entrave à la lutte pour l’instauration d’un Etat de droit et une volonté manifeste de perpétuer l’impunité. »

 

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.