Connect with us

Guinée : Ibrahima Traoré « Nous nous battrons jusqu’à la fin »

Publié

Le

Au lendemain de l’annonce de la reprise du capitanat du syli par Ibrahima Traoré, le joueur de Gladbach s’est confié. La démission de Luis Fernandez, la reprise du brassard, les chances du syli face au Swaziland, son avenir en club, Ibou Traoré balaie l’actualité dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères de Foot224 depuis l’Afrique du Sud où la Guinée poursuit sa préparation en marge de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017.

Depuis la double confrontation face au Malawi, tu es de retour en sélection. Aujourd’hui tu reprends le brassard de capitaine que tu as laissé après la CAN 2015. Comment as-tu perçu l’annonce de la nouvelle ?

Il me l’a annoncé très tôt. Il m’a dit qu’il veut que je prenne mes responsabilités. Qu’il comptait me confier le brassard et avoir Kuffour (Ndlr Fodé Camara) en vice-capitaine. Il m’a demandé si j’acceptais la mission. Je lui ai dis que j’acceptais la mission. Auparavant, c’est moi qui avais le brassard. Je suis revenu pour les autres matchs, c’est Flo qui avait le brassard mais moi ça ne m’a pas posé problème et ça ne m’a pas empêché de prendre des initiatives pour l’équipe.

Le fait de reprendre le brassard ça te donne un peu plus de responsabilité sur les épaules et te met une pression supplémentaire ?

Forcément c’est toujours un peu plus de responsabilité d’avoir le brassard. C’est quelque chose de particulier parce que c’est être un peu comme le meneur d’hommes (…) Je prends cela tranquillement. C’est un rôle que je connais. J’espère qu’en tant que bon capitaine on réussira à gagner ce match important contre le Swaziland.

Après cette décision de Lappé, tu as échangé avec tes coéquipiers ?

Non au début il ne voulait pas trop que ça se sache. C’est lui qui l’a annoncé. Parce que c’est le coach qui décide qui est capitaine. Donc c’est lui qui l’a annoncé au groupe. On compte assez d’absents dans le groupe du syli.

Pourtant vous avez un match important le 5 juin prochain face au Swaziland. Vous avez espoir de faire un  bon résultat à Mbabane?

Vous savez, le foot c’est toujours compliqué. On ne peut jamais être sûr et serein de remporter un match. Mais je sais que les joueurs qui sont là ont vraiment envie de gagner ce match comme moi et tout le monde se donne à fond (…) Beaucoup sont blessés et beaucoup ne sont pas là pour diverses raisons, mais ceux qui sont là veulent aussi montrer qu’ils ont leur place donc ils vont se donner à fond. Ce sera un match très compliqué parce que le Swaziland nous a déjà surpris au match aller. Ils pensent que ce sera pareil, mais là, c’est une autre équipe qui va jouer. Nous, on les connaît un peu mieux. Ce que je peux garantir, c’est que nous nous battrons jusqu’à la fin. Si on joue avec nos qualités (…) on gagnera le match. Cette rencontre sera dirigée par Kanfory Lappé qui est intérimaire.

Luis Fernandez a abandonné son poste laissant le syli dans une situation critique. Comment as-tu accueilli cette démission ?

Sans vous mentir, vous savez bien que je n’ai pas eu les meilleures relations du monde avec Luis Fernandez. Donc qu’il démissionne, vraiment c’est pour moi … (il ne poursuit plus) Ce que je trouve un peu dommage c’est qu’il démissionne près d’un match important parce qu’il faut trouver un entraîneur, il faut régler tout ça. Je trouve que le timing n’est peut être pas bon parce qu’on sait qu’il pouvait démissionner depuis le match au Malawi (…) Moi je n’ai pas à jugé franchement. Maintenant il est parti et on a un nouvel entraîneur. Moi, je me concentre pour bien travailler avec le nouvel entraîneur qui est là.

Lors de votre regroupement de Paris à Léonard de Vinci, Kamil Zayatte vous a envoyé un message de soutien. Au sein du groupe comment ce message a été perçu ?

C’est bien parce que Kamil malgré le fait qu’il ne soit plus en sélection, il envoie toujours des messages de soutien. On voit qu’il est toujours derrière le syli. Peut être que lui aussi à un moment, à tord, il a été mal jugé par certaines personnes par rapport à ce qu’il faisait pour le syli. Donc je trouve que c’est bien qu’il envoie un message pour nous remobiliser

Si on te demandait de noter ta saison en club sur 10, tu te donnerais combien ?

En première partie de saison, j’ai très bien commencé. J’ai fais de très belles performances. Sur la première partie je donnerais donné un 7 et sur la deuxième partie beaucoup de blessures m’ont ralenties, ensuite des conflits, mais vers la fin j’ai rejoué (…) je pense en deuxième partie je donnerais un 5. Donc plus ou moins 6 sur 10 sur l’ensemble de ma saison.

Après deux années passées au Borussia Mönchengladbach, songes-tu à un départ ?

Cela fait dix ans que je suis en Allemagne. Evidement que j’ai envie de voir autre chose. Mais j’ai encore deux ans de contrat à Gladbach donc je ne suis pas forcement à la recherche. Mais si une bonne opportunité se présente à l’étranger, je vais voir quelques chose d’autre aussi.

Merci Ibrahima Traoré !

C’est moi qui vous remercie.

Propos recueillis par Alhassane N’Dirè DIALLO

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.