Connect with us

Politique : Le parti de Moussa Dadis Camara officiellement lancé

Publié

Le

Le parti de Moussa Dadis Camara a officiellement lancé ses activités ce mardi à Conakry. Une conférence de presse a été organisée à cet effet par le bureau exécutif du parti en présence du vice-président Zébéla Togba Pivi. Le porte-parole a décliné l’objet et les priorités des Forces patriotiques pour la démocratie et le développement (FPDD).

Le porte-parole du parti FPDD a dans son intervention martelé que « l’avènement du 3e  millénaire s’accompagne [en Guinée] d’une pluralité de mutations sur les plans sociologique, économique, technique et environnemental ». Maxime Manimou a également noté que ces mutations ont entrainé des « influences multiformes sur le plan comportemental ».

Ainsi, poursuit-il, certaines valeurs guinéennes d’hier  sont bousculées par une mauvaise maîtrise de la modernité au point de provoquer des dégradations socioculturelles et éducatives qui se manifestent dans les déperditions de nos mœurs, des comportements irresponsables et les dérapages de toutes sortes pour prendre progressivement le pas sur l’amour parental, la camaraderie, le sens civique, l’esprit patriotique, le dialogue social et la tolérance.

« Toutes choses qui fondent l’éthique sociale et professionnelle », estime-t-il.
Pour M. Manimou,  le FPDD se présente comme un cadre propice répondant aux préoccupations actuelles des Guinéens surtout  en s’appuyant fondamentalement sur le programme proposé sous forme de synthèse.

Le porte-parole du parti a indiqué les principales priorités de FPDD dont la première est  la sauvegarde des « valeurs qui incarnent le patriotisme, le nationalisme, l’union, la discipline, la justice, la solidarité et la paix » qui « doivent caractériser tous les Guinéens pour l’avènement d’une république libre, laïque, égalitaire et démocratique ».

A cela, M. Maxime dira parmi les priorités, il ya le rassemblement de  tous les Guinéens sans distinction de sexe, de religion et d’opinions politiques autour des objets de développement, de l’unité et de la paix; la suppression de toutes formes d’inégalité, d’exploitation, d’oppression; la préservation de l’unité nationale , la  promotion de l’économie nationale et l’intégration des institutions et organisations  sous-régionales, régionales , africaines et internationales, etc.

Enfin, explique M. Maxime, la rentrée en scène politique des FPDD et de son président M. Moussa Dadis Camara permettra d’instaurer  un véritable Etat de droit pour mieux promouvoir la démocratie qui reste fragile dans notre pays.

Source : Lejourguinee.com

Publicité
Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.