Connect with us

Guinée: Antonio Souaré répond à Super V « On perd dans la grandeur et on gagne dans l’humilité »

Publié

Le

Guinée: Fraîchement élu à la tête de la Féguifoot, Antonio a été ce mercredi la principale cible de son challenger qui s’en est violemment pris à lui. Souaré a dans un langage soigné, répondu à Super V sans jamais le citer nommément.

Salifou Camara a lancé une offensive médiatique au lendemain de sa défaite au congrès électif de la Féguifoot, lui qui ne parlait presque jamais aux médias. Après un passage sur Espace FM, il a animé une conférence de presse et a poursuivi dans son élan d’accusations, les unes aussi graves que les autres, perdant parfois le contrôle de sa communication.

Parallèlement, se tenait un banquet offert par Souaré à Nongo. A l’occasion de cette fête qui célébrait sa victoire, le nouveau président de la FGF a répondu en parabole à son accusateur. « Nous ne sommes pas là pour polémiquer, nous ne sommes pas là pour insulter. Mais j’ai appris une chose, une très bonne éducation. On perd dans la grandeur et on gagne dans l’humilité. Je suis sûre d’une chose, chaque personne est ambassadrice de sa famille donc je sais que je viens d’une famille religieuse bien éduquée » a-t-il commencé par évoquer.

Antonio a ensuite tenu à remercier tous les membres statutaires présents à ce banquet et qui ont œuvré pour son élection. Un hommage rendu aux électeurs qu’il invite à s’atteler au travail, « Ce qui est important aujourd’hui, c’est de vous remercier pour le travail abattu. Les membres statutaires qui sont là depuis une dizaine de jours, qui n’ont rien, qui sont venus de l’intérieur, qui se battent pour que notre football soit un football solide, un football rayonnant. C’est ce que nous avons dit dès le départ, nous voulons un football moralisé, sain et autonome. Tant qu’on n’aura pas atteint cette autonomie, on n’aura pas de quoi se glorifier ».

Sans jamais mentionner le nom de Salifou Camara, Souaré a rappelé brièvement le chemin qu’il a parcouru avant d’entrer à la Fédération Guinéenne de Football. Il rajoute également qu’il n’arrive pas dans le football pour servir ses propres intérêts. « Avant qu’on ne vienne à la Fédération, on a commencé par le bas et on a laissé des traces. Ceux qui veulent voir nos traces n’ont qu’à aller voir sur nos pas et nous juger. Ce n’est pas une question d’intérêt personnel. Si c’était le cas, je ne serai pas venu dans le sport parce que j’ai suffisamment de quoi vivre bien. Je le dis à celui qui veut l’entendre (…) parfois lorsque vous marchez avec un âne, il faut le lui dire. Je ne dois à personne et il n’y a aucun crédit bancaire dans ces investissements. C’est une propriété privée que j’ai mis à la disposition de la jeunesse guinéenne. Lorsqu’on va se mettre à parler dans les radios, moi je suis au dessus de çà. J’ai mis ma radio et ma télévision pour enseigner et éduquer mais pas pour insulter ». Une réponse que Salifou Camara appréciera.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.