Connect with us

Guinée : le FUD, une coalition mort-née ?

Publié

Le

Trois leaders s’étaient retrouvés à Paris pour créer la coalition ‘’Front Uni pour la Démocratie’’ (FUD). Mais celle-ci, qui se définit comme étant centriste, vient de prendre un coup dur.

Dans une déclaration publiée mardi 1er mars à Conakry, le Bureau politique national de l’Union Démocratique de Guinée (UDG) s’est désolidarisé de Mamadou Sylla suite à la création du Front Uni pour la Démocratie (FUD).

« Le Bureau politique national de l’UDG s’est réuni en séance extraordinaire ce lundi 29 février 2016 au siège à Dixinn-Bora et après examen approfondi de la question, a pris la décision unanime de ne pas faire prospérer cette idée et de renoncer purement et simplement à cette proposition qui est classée sans suite ce, en accord avec le président du parti », peut-on lire dans cette déclaration.

El hadj Dembo Sylla, 2è Vice-président de l'UDG

El hadj Dembo Sylla, 2è Vice-président de l’UDG

Selon ses fondateurs, le FUD a une idéologie centriste. Ce qui veut dire que Mamadou Sylla, président de l’UDG, en alliance avec le RPG Arc-en-ciel depuis 2010, Papa Koly Kourouma, ministre conseiller à la Présidence et Alhousseyni Makanéra Kaké, ancien ministre de la Communication, ont quitté la mouvance présidentielle. Ce que le bureau politique national de l’UDG n’est pas prêt à accepter : « Le parti UDG reste et demeure fidèle à ses idéaux et à sa ligne politique, expressément exprimé lors de son dernier congrès national. »

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.