Connect with us

Guinee : Syndicat, menace de grève le 15 février, le gouvernement surpris

Publié

Le

Le gouvernement et le mouvement syndical guinéen avaient paraphé un protocole d’accords en 2015 visant à améliorer les conditions de vie des populations et plus particulièrement des travailleurs. Ce protocole devrait entrer en vigueur dès le début de l’année 2016, mais il s’avère que le gouvernement n’a pas honoré son engagement.

Suite à ce constat, le mouvement syndical a relancé le dialogue depuis la semaine dernière en ajoutant une nouvelle exigence qui est la réduction du prix du carburant à 5000 GNF. Mais, après plusieurs négociations, aucun accord n’a été trouvé entre le patronat, le mouvement syndical et le gouvernement. C’est pourquoi les syndicalistes, ont décidé le lundi 1er février, de passer à la vitesse supérieure, en lançant un avis de grève général et illimité dans tous les secteurs, qui débutera sur toute l’étendue du territoire, le 15 février 2016. Mamadou Mansaré, secrétaire général de la CNTG, justifie cette décision par le fait que le gouvernement affiche un refus obstiné de faire des propositions concrètes, en se cachant derrière des reports consécutifs. Plus loin, il soutient que cette grève une fois lancée, ne sera suspendue que quand le mouvement syndical obtiendra une satisfaction totale des points de revendication inscrits dans l’avis de grève déjà soumis au gouvernement.

Cependant, le porte parole du gouvernement, le Ministre Albert Damantang Camara, se dit surpris face à la décision des centrales syndicales.

« Nous avons continué nos rounds de négociation entamés depuis un bout de temps, mais nous avons été un peu surpris de recevoir un avis de grève au milieu de ces négociations, nous étions à la phase des explications, nous pensions que la trêve allait être observée jusqu’à ce qu’on tombe d’accord sur certains points, mais qu’à cela ne tienne c’est un avis de grève qui court jusqu’au 15 février, donc ça nous donne le temps de continuer à négocier pour s’entendre sur quelque chose, je n’en doute pas »,

a expliqué le Ministre. En attendant de trouver une issue favorable, les populations continuent à souffler le chaud et le froid.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.