Connect with us

Malick Sankhon : « le RPG Arc-en-ciel a préparé les élections, l’UFR a préparé la fraude »

Publié

Le

On le connait très offensant à l’encontre de ses adversaires politiques et à chaque fois qu’il a l’occasion de le faire et bien il la saisi bien.  Malick Sankhon, puisqu’il s’agit de lui, à l’occasion de l’inauguration du siège communal du RPG à Matoto ce week-end, accusé l’UFR de Sidya Touré d’avoir organisé une fraude électorale en 2013 lors des échéances législatives. Il appelle les délégués du parti au pouvoir à être vigilants cette fois lors du scrutin présidentiel prévu le 11 octobre 2015.

« Ne vous amusez pas. Aidez-nous à avoir de bons délégués dans les bureaux de vote. Un bon délégué, il ne suffit pas de savoir lire et écrire. Il suffit non seulement de savoir faire la règle de 3 mais aussi savoir bien rédigé le PV et être capable de s’opposer à toute fraude dont nos adversaires ne vont pas manqué de le faire. Nous l’avons dit lors des législatives, à Matoto ici, le RPG Arc –en-ciel a préparé les élections, l’UFR a préparé la fraude et ils nous ont trichés. Alors cette fois-ci, ils ne vont pas nous tricher. Nous serons vigilants, hyper vigilants ».

La circonscription électorale de Matoto, la plus grande du pays d’ailleurs a 905 bureaux de vote pour 545 milles électeurs. C’est un fief  historique du Rpg, parti au pouvoir qui ne compte vraiment pas lâcher du lest comme ça a été le cas où son candidat à l’uninominal a perdu face à celui présenté par l’UFR et soutenu par l’UFDG (principal parti d’opposition en Guinée).

Matoto écrase les circonscriptions électorales de Labé, Lélouma et Tougué

Devant donc, des militants, le coordinateur du mouvement CRAC déclare : « Matoto est une commune déterminante. Si vous gagnez Matoto vous effacez en même temps les circonscriptions de Labé, Lélouma et Tougué réunies.  Puisque nous disons que nous voulons gagner par chaos, quand vous donnez un uppercut à votre adversaire, ça a veut dire qu’il ne se relèvera pas. Il faudrait alors que le second qui viendra après le Pr. Alpha Condé le 11 octobre ne recueille pas plus de 20% ».

Pour y parvenir M. Sankhon invite les uns et les autres à se déployer sur le terrain pour faire du porte à porte pour que chaque mouvement de soutien « ramène le maximum de voix possibles ».

Avec Plus224

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.