Connect with us

Guinée : Marche du 4 août, ne brûlons pas le pays ! (Edito)

Publié

Le

Marche du 4 août – L’heure est grave en République de Guinée ! Le pouvoir fait la sourde-oreille et l’opposition végète dans une mesquinerie interminable ! Sans risque de se tromper, la classe politique guinéenne est à la base de l’instabilité que vit le pays depuis plusieurs années. Toujours en queue de poisson, l’opposition et la mouvance hypothèquent la survie de la nation.

A la place de l’absence d’un dialogue sérieux, voilà l’opposition qui vient de reporter sa marche le 10 août prochain, initialement prévue le 04 du mois courant. Une manifestation qui est à craindre à l’allure où vont les choses. Face à cette annonce, le pouvoir se montre insensible, puisque jusque-là, il n’a engagé aucune négociation pour avorter cette marche pendante. Sachant que ces manifestations son souvent teintées de violences voir des morts d’homme en plus des dégâts matériels. Ces mauvais souvenirs avec ses balafres, doivent nécessairement servir de leçons aux acteurs politiques du pays pour esquiver d’autres troubles sociaux ayant des impacts négatifs sur la vie de la nation.

Il faudrait que le pouvoir en place en ce qui le concerne, accepte de respecter ses engagements signés à l’issue des précédents accords.

Evidemment, nous venons d’apprendre que le chef de l’Etat, le Pr. Alpha Condé est en mission en Indonésie jusqu’au 04 août, date à laquelle finira le Forum Islamique. Or, selon le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla, leur marche pacifique qui est programmée, devrait se tenir en présence du Chef de l’Etat. Ce qui justifie d’ailleurs, le report de leur marche le 10 août prochain.

La rue est-elle le dernier recours de l’opposition ?

Certes, l’Assemblée Nationale reste la citadelle des débats de toutes sortes ? Mais cela ne signifie pas qu’il faut écarter un cadre de dialogue ouverte à toute la classe politique dont l’opposition extra parlementaire qui détient aussi des idées non négligeables.

Toutefois, à l’humble avis de la presque totalité des guinéens, il n’est pas nécessaire de sortir régulièrement dans la rue. Car, cela entraine toujours des dommages aux pauvres populations qui vivent difficilement. A priori, on estime que c’est autour d’une table que tout doit se dénouer.

Nulle ne conteste la manifestation de l’Opposition républicaine qui est en son plein droit mais, sachons aussi que d’autres ont des droits de circuler et vaquer à leurs occupations.  Il faut que l’on sache que les valeurs cardinales qui doivent faire triompher une nation sont l’unité, la paix, la confiance mutuelle, l’amour pour la patrie surtout, la sincérité réciproque. Tant que ces valeurs manquent à nos politiques, le pays sera de jour en jour pris en otage.

En tout état de cause, l’opposition républicaine et la mouvance présidentielle et toute la classe politique en général, doivent s’entendre autour d’une table de négociation pour mieux harmoniser la vie sociale. N’oublions jamais que sans la paix sociale, le progrès n’est jamais en marche.

Marche du 4 août, guinée, guinee360, actualité guinée, Sites guinéens, africaguinee, guineematin, guineenews

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.