Connect with us

Compteurs prépayés : les préalables avant l’installation

Publié

Le

La Guinée sera bientôt dotée de compteurs prépayés dans le domaine de l’électricité, c’est une décision du Président de la République, Pr. Alpha Condé, qui s’est récemment insurgé contre la mauvaise gestion des cadres de l’Electricité de Guinée (EDG). Pour le coordinateur de la cellule de communication de l’EDG, Madiou Diallo, ces compteurs prépayés permettront de gérer le courant de manière efficiente parce qu’ une fois installés, la consommation électrique sera comme pour les téléphones. Avant de consommer il va falloir d’abord recharger des unités, une situation qui permettra aux citoyens de mieux économiser l’énergie.
« Si les citoyens achètent par exemple une carte de 100 KWh, ils contrôleront eux-mêmes leurs consommation, en sortant de chez eux ils peuvent retirer la carte et le courant s’en va, c’est dire tant qu’ils ne sont pas là, le courant ne sera pas consommé », explique Madiou Diallo.
Selon la coordination de la cellule de communication, le projet de compteurs prépayés est lancé depuis 2003, le Ministère de l’Energie avait même formé des travailleurs pour l’installation de ces compteurs. « C’est un projet que nous avons commencé depuis 2003, nos collègues ont été envoyés en formation en Afrique du Sud, ils ont étudié tous les logiciels de gestions parce que pour installer un tel projet un logiciel de gestion est une nécessité», précise t-il.
L’on se rappelle encore, à l’époque de la coordination générale de l’EDG, dirigée par Abdoulaye Kéita, ces compteurs prépayés avaient été nommés ‘’Sabougnouma’’, mais le projet n’avait jamais abouti.
M. Diallo a dans sa communication informé que pour réussir ce projet, il y’a des préalables à remplir, il y’a d’abord la fourniture des équipements électrotechniques qui doivent être installés dans une salle pour suivre le processus d’installation de compteurs à prépaiement, former également les agents à cette nouveauté, initier les agences à la recharge des cartes, La seconde phase consistera à expliquer et à sensibiliser les populations pour qu’elles comprennent, maitrisent et acceptent cette nouvelle habitude. Mais pour l’instant rien n’est encore fait.
Pour le coordinateur, les résultats attendus par rapport à un tel projet, sont entre autres l’accès à un service de qualité et l’amélioration d’un environnement qui soit plus propice au développement des activités socio-économiques.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.