Connect with us

Guinée : La fête du 1er mai célébrée dans un contexte difficile pour les travailleurs

Publié

Le

A l’instar des autres pays du monde, la Guinée a célébré la fête internationale du travail ce 1er mai 2017. Sous la présidence du Premier ministre, Mamady Youla cette cérémonie a connu la présence de plusieurs responsables des syndicats, des autorités et des travailleurs.

Selon le Secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG), Amadou Diallo, a indiqué cette fête se tient dans une situation très difficile pour les travailleurs guinéens : « Notre fête se tient dans une situation particulièrement difficile marquée par une crise économique et de chômage, de la perte d’emploi, la perte du pouvoir d’achat, le bas salaire, le manque de protection sociale. Cela a pour conséquences : une détérioration des relations de travail entre partenaires sociaux marquée par une violation de la législation du travail et des conventions internationales. »

Poursuivant sa déclaration, le patron de la CNTG a indiqué que l’inter centrale syndicale déplore l’arnaque dont sont victimes les travailleurs et les citoyens : « L’inter centrale CNTG-USTG déplore les pratiques telles que la corruption, l’impunité, la non-application des décisions de justice, l’insécurité et la mauvaise gouvernance. C’est le lieu, spécialement, de dénoncer l’augmentation du nombre des barrages non conventionnels  sur tous les axes routiers pour arnaquer les pauvres travailleurs et des autres citoyens. Cette situation déplorable décrédibilise la Guinée et décourage les investisseurs étrangers. »

Dans son discours réponse, le Premier ministre, Mamady Youla a déclaré : « Le gouvernement réaffirme sa détermination à promouvoir la réalisation effective des normes internationales du travail pour contribuer à la promotion du travail décent, condition sine qua non  de tout progrès et de toute paix sociale durable. Dans le même ordre d’idées, le gouvernement réaffirme son attachement inconditionnel au respect des libertés fondamentales et au droit de toutes les formes d’exercer dans la liberté et la légalité ses droits. »

Puis, il s’est engagé à examiné tous les points de revendication des travailleurs : « Concernant les points de revendication soulevés par votre porte-parole, le gouvernement s’engage à les examiner avec la plus grande attention et à en assurer un suivi minutieux afin de consolider la quiétude et la paix sociale dans notre pays.»

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.