Connect with us

Guinée – Retenues sur salaire : pourquoi le gouvernement s’est-il rétracté ?

Publié

Le

Le gouvernement guinéen a décidé en fin de mois de retenir 5% sur le salaire des fonctionnaires. Mais il a suspendu cette mesure à cause de plusieurs plaintes.

A la fin du mois de janvier, les agents de l’Etat ont été surpris de voir leur salaire diminuer. Le gouvernement venait de procéder à l’application d’une loi encore non vulgarisée. Celle-ci prévoit la la mise en place d’une Caisse nationale de Prévoyance de l’Etat. Cette caisse a pour mission de financer les branches : invalidité et survivant, maladies et risques professionnels ainsi que les prestation familiale et vieillesse.

Selon cette loi, 5% du salaire indiciaire est perçu par voie de retenue à la source, et  18% de la masse salariale indiciaire dont 10% immédiatement mis à disposition au titre de la contribution patronale supportée par le gouvernement.

Mais cela a fait grincer des dents dans le pays au niveau des fonctionnaires. Car ils n’ont jamais été informés de ces deux mesures.

C’est suite à cela que le gouvernement a suspendu cette décision. Dans un communiqué publié dans le soir dans 30 janvier, le ministre du Budget, Mohamed Lamine Doumbouya et le ministre par intérim de la Fonction publique, de la Réforme administrative et de la modernisation de l’Administration, Albert Damantang Camara, ont donné les raisons de la suspension de la mesure : « Compte tenu des incompréhensions engendrées par l’application de cette mesure et sur demande des partenaires sociaux, le Gouvernement a décidé de suspendre la procédure de prélèvement jusqu’à son approbation et son appropriation complète et définitive par tous les acteurs concernés.  En conséquence, les sommes prélevées feront l’objet d’un remboursement par rappel sur la solde du mois de février 2016 pour l’ensemble des travailleurs concernés. »

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.