Connect with us

Istanbul : Une quarantaine de personnes tuées lors de l’attaque d’une boîte de nuit

Publié

Le

Turquie: Un homme a ouvert le feu dans la discothèque Reina, à Istanbul, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2017. Selon un bilan provisoire, l’attaque a fait au moins 39 morts, et des dizaines de blessés dont au moins trois Français. Le terroriste est toujours recherché.

Les autorités turques parlent d’ores et déjà d’un « attentat ». Une discothèque d’Istanbul a été attaquée en plein réveillon du Nouvel an, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, faisant au moins 39 morts et 65 blessés, dont trois Français. Parmi les personnes décédées figurent au moins 15 étrangers.

« Nous conserverons notre sang froid, resterons encore plus unis et ne céderons pas de terrain à ces jeux malsains », Recep Tayyip Erdogan

Lors de sa première réaction à la fusillade meurtrière, dimanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé que l’attentat visait à « semer le chaos dans le pays ». « Ils oeuvrent pour détruire le moral du pays et semer le chaos en ciblant des civils avec de telles attaques haineuses », a déclaré le président turc, dans un communiqué publié par la présidence. 

 Erdogan a également réaffirmé la détermination turque à combattre le terrorisme. Il assure que la Turquie luttera jusqu’au bout contre le terrorisme et appelle la nation turque à rester unie face à ces attaques. « En tant que nation, nous combattrons jusqu’au bout non seulement les attaques armées de groupes terroristes et les forces derrière eux, mais aussi leurs attaques économiques, politiques et sociales », écrit-il. Et d’ajouter : « Nous conserverons notre sang froid, resterons encore plus unis et ne céderons pas de terrain à ces jeux malsains. »

De con côté, le président français François Hollande a condamné « avec force et indignation » l’attaque, exprimant sa « solidarité avec la Turquie dans cette épreuve ».

Un assaillant déguisé en Père Noël

L’attaque s’est produite dans une boîte de nuit emblématique d’Istanbul, le Reina, ou entre 700 et 800 personnes étaient  rassemblées pour fêter la nouvelle année. Selon les premiers éléments connus, au moins un homme déguisé en Père Noël a ouvert le feu avec un fusil d’assaut vers 1H15 dimanche. Des témoins ont toutefois évoqué plusieurs assaillants. « D’une façon sauvage et impitoyable, il a mitraillé des personnes qui étaient simplement venues célébrer le Nouvel An », a déclaré le gouverneur d’Istanbul Vasip Sahin. Le président de l’Instance des Affaires religieuses de Turquie Mehmet Gormez a condamné cette attaque « qu’aucune conscience musulmane ne peut accepter ».

L’auteur de l’attaque est toujours activement recherché ce dimanche.

Avec  LCI

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.