Connect with us

Guinée: un cultivateur égorgé dans son champ par un sourd muet

Publié

Le

Guinée: Un sourd-muet a égorgé un homme de 55 ans qui était en train de travailler dans son champ, c’étais le mardi 27 décembre 2016, à Faradjan, dans la sous-préfecture de Niantanina, préfecture de Mandiana.

Ce drame, sans précédant du genre dans la localité, a eu lieu à Faradjan. Un secteur du district de Niantanina I, sous-préfecture située à 65Km de Mandiana-centre ce mardi vers les 16 heures TU. Ledit drame s’est produit dans le champ où travaillait la victime, Drissa Diallo (55 ans), natif de Faradjan, marié à une (01) femme et père de 06 enfants vivants. Il a été égorgé par Sékou Diakité, un sourd-muet de 32 ans, natif de Niantanina-centre.

Informées de l’affreuse nouvelle, les autorités de la sous-préfecture de Niantanina, en compagnie des services de défense et sécurité, se sont mises à pied cueillir Sékou Diakité à chaud, le présumé auteur de cet assassinat, qui a aussitôt reconnu sa forfaiture sans torture physique ni morale.

Il a été ainsi conduit au poste de la Brigade frontière de la Gendarmerie où d’ailleurs les amis de la victime se sont dirigés dans le but de l’extraire pour régler son compte. La Gendarmerie a été plus expéditive en déférant le présumé auteur vers la Compagnie de la Gendarmerie territoriale de Mandiana, où il n’a pas séjourné longtemps, à destination de la Prison centrale de Kankan.

Furieux, les jeunes ont incendié le logement du commandant de Poste de la brigade frontière de Niantanina, ainsi que la concession personnelle du père de l’auteur, et détruit sa plantation.

Mercredi, 28 décembre le matin, le préfet de Mandiana, Souleymane Keita, en compagnie du commandant de la Compagnie de la Gendarmerie territoriale, commandant Mamady Kouyaté et du directeur de la Radio Rurale, Djedi Kaba, s’est rendu à Faradjan pour sensibiliser les jeunes très révoltés. Il les a appelés au calme et à la retenue, en leur promettant que les services compétents en la matière se sont déjà saisis du dossier.

Aux dernières nouvelles, le présumé coupable de ce meurtre, Sékou Diakité, est un récidiviste. Pour une première fois, il a été arrêté pour tentative d’assassinat et conduit jusqu’à Mandiana en 2014, où il a été libéré au bénéfice du doute. Ce qui fait l’objet de la révolte des jeunes qui le voulaient à mort.

AGP

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.